Manga

Alice in Murderland


Sommaire

Introduction et guide

Séries longuesSéries courtes
  1. Alice in Murderland 架刑のアリス  8. Boy's Next Door 少年残像
  2. Angel Sanctuary 天使禁猟区  9. Camelot Garden キャメロット・ガーデン
        • OAV10. Contes Cruels, Les 残酷な童話たち
        • Sidetalk11. Gravel Kingdom 砂礫王国
  3. Comte Cain / God Child 伯爵カインシリーズ12. Kaine 戒音
  4. Devil's Lost Soul 異域之鬼13. Neji 螺子
  5. Fairy Cube 妖精標本(フェアリー キューブ)14. Parfum, Le 0の奏香師
  6. Ludwig Revolution / Fantasy ルードヴィッヒ革命15. Psycho Knocker サイコノッカー
  7. The Royal Doll Orchestra 人形宮廷楽団16. Vampire Host 夜型愛人専門店-ブラッドハウンド
        • Sidetalk        • Série TV
 17. One-shots : Anciens / Parasite

Voir aussi

   1. Couvertures : les couvertures à travers le monde
   2. Dôjinshi 同人誌 : ses oeuvres amateur
   3. Inspirations
   4. Meine Liebe マイネリーベ : otome game et série dont elle est le character designer
   5. Artbook : contenu et galeries
   6. Shugo Tenshi Uranai Zukan 守護天使占い図鑑 : livre sur les anges qu'elle a illustré



Alice in Murderland ♦ 架刑のアリス (Kakei no Alice)

Kakei no Alice
1re impression : 6 juin 2014
Prépublication : 28 janvier 2014
Editeur : Kodansha
Volumes : 7 (en cours)
ISBN
Site : page officielle de la série
Alice in Murderland
1re impression : 1er juin 2016
Editeur : Pika
Volumes : 4 (en cours)
EAN
Site : page officielle de la série

1. Introduction

• Synopsis éditeur

Stella, lycéenne, fait partie de la riche et influente famille Kuonji. Tous les mois, sa famille organise un rassemblement appelé "tea party". Mais un incident survient lorsque tous les jeunes sont réunis et la maîtresse de maison annonce : "à partir de maintenant vous devez vous entretuer, le survivant deviendra le nouveau chef de famille". Le jeu mortel de Stella commence...
Résumé ici tome par tome (spoil) !

• Présentation

Avec cette série, Kaori Yuki s'illustre une fois encore dans le genre dark fantasy. Cette fois nous avons affaire à une héroïne, Stella, lycéenne qui se retrouve impliquée dans un jeu mortel, et son alter ego Alice. Pas de références ésotériques ici, en revanche nous avons droit aux expérimentations humaines et aux êtres fantastiques.

Pour reprendre la description de l'auteur au Salon du Livre 2014 de Paris : « Ça commence comme une espèce de cosplay géant en famille. L'héroïne est déguisée en Alice et tout à coup son monde s'écroule et elle se retrouve au milieu d'une énorme dispute. C'est un jeu de massacre en famille. »
En effet, Kaori Yuki est venue en France une petite semaine en mars 2014 pour le Salon du Livre de Paris, soit à peine 3 mois après le début de la série. Très consciencieuse, elle n'a pas pris de pause et s'est dépêchée de rendre le manuscrit du chapitre 4 avant de prendre l'avion, le 19 ou 20 mars 2014. Votre humble webmiss y était et lui a serré la main. ^^

Alice in Murderland appartient au genre "survie" et le style très sanglant est assumé. L'intrigue pleine de mystères est posée très rapidement, on se retrouve ainsi vite dans l'action. Au fil des chapitres le sang reste au rendez-vous, c'est un manga qui s'avère être aussi sombre et violent qu'au premier abord. L'ambiance rappelle un peu Angel Sanctuary (notamment avec le concept d'un seul corps pour deux esprits), mais l'humour en moins. J'oserais ici parler de catharsis de la violence tellement Kaori Yuki ne se retient pas...

L'auteur s'appuie sur le célèbre roman Les aventures d'Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll, un classique qu'elle affectionne depuis longtemps. Néanmoins elle prend évidemment ses distances en imaginant une Alice évoluant plutôt au pays des horreurs. Contrairement à ses dernières séries, il est ici très difficile de saisir l'histoire en se basant juste sur les images.
Dans le chapitre 27 (volume 7), une référence est faite à la suite du roman De l'autre côté du miroir. On retrouve également les Bandersnatchs, le Jabberwocky...

• Une annonce anticipée

Dès la prépublication du dernier chapitre de Devil's Lost Soul fin mars 2013 dans Aria n°5, la sortie de cette série dont on ne connaît alors ni le titre ni le sujet est annoncée pour dans 8 mois, Kaori Yuki et son éditeur avaient donc sans doute déjà convenu du sujet dAlice in Murderland. Finalement la sortie est retardée de 2 mois et c'est fin janvier 2014 que la série débute, dans Aria n°3. Entre les deux séries, l'auteur a mobilisé au moins 3 mois pour prépublier les 3 chapitres de l'épisode Princesse Kaguya de Ludwig Fantasy pour éditer le volume 1 chez Hakusensha. On constate que 2013 a été une année très prolifique !

• Les graphismes

Il n'y a rien de très surprenant. Les personnages masculins n'ont pas de visage spécialement nouveau mais sont très soignés, côté féminin en revanche ils sortent de l'ordinaire comme Stella, l'héroïne, qui reprend certes l'air rebelle de Rion (Vampire Host) mais porte une longue chevelure souple travaillée, un peu comme Alexiel dans Angel Sanctuary (ça doit prendre du temps à dessiner...) et alterne avec une mine de psychopathe à la Wraith de Devil's Lost Soul - mais blonde à frou-frou, Alice oblige. Les yeux sont fort détaillés ce qui rappelle, pour notre plus grand plaisir, ses séries sombres plus anciennes.

Comme l'histoire se déroule entre les murs d'une propriété non datée, Kaori Yuki est libre de créer les décors qu'elle veut et de mélanger les styles. Pensez à jeter un œil à ma liste de ses inspirations de backgrounds (recopiés d'après modèle par ses assistants).

• Le titre

Kaori Yuki n'utilise pas un terme courant qui n'est donc pas forcément évident à traduire. "Kakei" porte l'idée de "châtiment". C'est le même mot que dans la chanson Soubi Kakei du groupe Ali Project. L'éditeur américain Yen Press a nommé la série Alice in Murderland, un titre assez classique mais efficace, qui est celui choisi par Pika pour la VF.
En attendant la VF je m'étais amusée à imaginer autre chose, comme : Alice au pays des supplices, ça rimait bien...
Les sens des kanjis utilisés :

  • 架 KA : support, grille ; ériger, franchir, lancer (un pont) / frame, shelf; to construct, to mount.
  • 刑 KEI : châtiment, punition, sanction / sentence,  punishment.

• Genèse

La série a été évoquée dans une interview de Kaori Yuki dans Animeland n°198 (numéro de mai-juin 2014, voir le sommaire) avec des révélations intéressantes. Extrait :

Avant Kakei no Alice [Alice in Murderland], j'avais dans l'idée de réaliser une histoire sur Jeanne d'Arc. Au final, ça ne s'est pas fait parce que je n'avais pas le temps de faire assez de recherches. [...] Je me suis demandé : "Qu'est-ce que j'aurais vraiment envie de faire ?" L'idée d'Alice m'est venue assez naturellement, c'est une histoire qui m'intriguait et un personnage qui m'attirait beaucoup. Lorsque par le passé, j'ai dessiné une illustration d'Alice pour un calendrier [voir ici], je me suis rendu compte que de toute l'histoire, elle ne riait jamais [...]. C'est un personnage toujours triste. Même dans la version Disney, elle pleure. Pourtant, elle continue à suivre ce lapin blanc, malgré tous les malheurs qu'elle doit subir. En plus, je trouve le monde d'Alice et la façon dont elle s'habille très visuels. Après, le problème est que cette histoire a été traitée par énormément d'auteurs japonais en manga : il y a tellement de titres qui commencent par "Alice-quelque-chose". Ça m'a un peu fait hésiter, mais l'envie restait très forte, jusqu'au moment où elle a fait tilt. Cette idée, c'est l'image que j'ai eue d'Alice avec des guns dans les mains. J'ai essayé de la dessiner, de voir ce que ça donnait, et je me suis rendu compte que c'était très classe ! Et voilà comment j'ai fait d'Alice une espèce de tueuse impitoyable.
[...] Le personnage principal était censé être masculin mais en y réfléchissant bien, je me suis dit que je voulais casser cette norme qui s'était formée [note : ses héros sont très souvent masculins]. Et puis, lorsqu'on a Alice dans l'histoire, autant en faire le personnage principal, non ? C'est comme ça que Kakei no Alice est devenu un manga doté d'une héroïne forte.

• Mot de l'auteur

Traditionnellement, lors de chaque chapitre prépublié les mangakas écrivent un petit commentaire aux lecteurs du magazine. Dans Aria n°6, 2014 (28 avril) contenant le chapitre 4, Kaori Yuki évoque sa séance de dédicace en France du mois précédent (pendant le 34e Salon du Livre de Paris). Le voici :

新連載の合間にフランスにサイン介に行きました! ファンも『架刑のアリス』を知っててくれて驚きと感激。
Shin rensai no aima ni France ni sign kai ni ikimashita! Fan mo Kakei no Alice o shittete kurete odoroki to kangeki.
« Avant ce nouveau chapitre, je suis allée en France faire des dédicaces ! Les fans connaissent aussi Alice in Murderland, cela m'a surprise et impressionnée. »

• Remarque sur la composition

En écrivant le résumé (voir 6.), j'ai constaté à quel point les 4 premiers chapitres sont denses. Il se passe plein de choses en peu de pages, Kaori Yuki met en place les règles de son univers très rapidement. Il y a beaucoup de personnages mais pour une fois, on ne s'y perd pas (ou peu). Tous sont bien différenciés et les plus importants ressortent nettement.

On retrouve cette écriture dure à suivre - où il faut se concentrer et lire une deuxième fois pour saisir les subtilités - dans Angel Sanctuary (exemple : dans le passé Olga parle de 8 enfants alors qu'il y en a 9 à la tea party actuelle). En revanche, on ne ressent pas cela dans Devil's Lost Soul ou The Royal Doll Orchestra, où moins d'évènements s'imbriquent les uns dans les autres. Cette manière d'écrire est sans doute une preuve de l'esprit très vif de l'auteur (évoqué dans son interview à la FNAC à Paris), qu'elle peine apparemment à contenir pour ce titre. Peut-être parce qu'elle prend un plaisir vrai à enfin utiliser le monde d'Alice au pays des merveilles qu'elle aime tant. En tout cas, son éditeur doit s'en arracher les cheveux...

• Où lire la série

Depuis le 23 juin 2015, la série est disponible chez l'éditeur américain Yen Press, sous le titre Alice in Murderland. Cliquez ici pour lire ma critique de l'édition US.
Les RAWS et une traduction en anglais sont disponibles sur MangaLator/Otakumole. C'est un système de traduction en ligne fait par des fans sans avoir besoin d'éditer les pages. Une fois que les raws sont mis en ligne, n'importe quel traducteur peut ajouter sa propre traduction. Note : l'accès au site est devenu privé depuis septembre 2015 à cause de son caractère illégal.
En allemand En Allemagne, la série paraît chez Carlsen depuis le 26 janvier 2016.
En espagnol Une scanlation espagnole est visible sur Batoto (1 volume).
En chinois Sur jmymh, comme d'habitude on trouve les chapitres en chinois en haute qualité (3 volumes).



2. Tableau des prépublications

Volume 1    
Wonder 01- 47p - [Aria n°03, 28 janv 2014]2 title pages couleur [Alice]
Wonder 02- 42p - [Aria n°04, 28 fév 2014]0 title page [Alice et Jack l'éventreur]
Wonder 03- 40p - [Aria n°05, 28 mars 2014]1 title page n&b [Zeno]
Wonder 04- 40p - [Aria n°06, 28 avril 2014]1 title page n&b [Stella]
Volume 2    
Wonder 05- 40p - [Aria n°08, 28 juin 2014]1 title page n&b [Stella et Claire]

   (2 pages ont été rajoutées au chapitre 5 dans le volume relié)

Wonder 06- 40p - [Aria n°09, 28 juil 2014]1 title page n&b [Tsukito] (ARIA a 4 ans)
Wonder 07- 40p - [Aria n°10, 28 août 2014]0 title page [Stella et Zeno]
Wonder 08- 40p - [Aria n°11, 27 sept 2014]1 title page n&b [Mare et Sol]
Volume 3    
Wonder 09- 41p - [Aria n°01, 28 nov 2014]1 title page couleur [Alice]
Wonder 10- 40p - [Aria n°02, 27 déc 2014]1 title page n&b [Miser]
Wonder 11- 40p - [Aria n°04, 28 fév 2015]1 title page n&b [Mare]

   (2 pages ont été rajoutées au chapitre 11 dans le volume relié)

Wonder 12- 40p - [Aria n°05, 28 mar 2015]1 title page n&b [Tsukito]
Volume 4    
Wonder 13- 40p - [Aria n°06, 28 avr 2015]1 title page n&b [Alice]
Wonder 14- 40p - [Aria n°07, 28 mai 2015]0 title page [Mare et Sol]
Wonder 15- 40p - [Aria n°09, 28 juil 2015]1 title page n&b [Zeno] (ARIA a 5 ans)
Wonder 16- 40p - [Aria n°10, 28 août 2015]0 title page [Zeno et Olga]
Volume 5    
Wonder 17- 39p - [Aria n°11, 28 sept 2015]1 title page couleur [Stella]
Wonder 18- 40p - [Aria n°12, 28 oct 2015]1 title page n&b [Zeno et Stella]
Wonder 19- 40p - [Aria n°02, 28 déc 2015]1 title page n&b [Alice]
Wonder 20- 39p - [Aria n°03, 28 jan 2016]1 title page couleur [Tsukito et Zeno]
Volume 6    
Wonder 21- 40p - [Aria n°04, 27 fév 2016]1 title page n&b [Zeno]
Wonder 22- 40p - [Aria n°05, 28 mar 2016]1 title page n&b [Zeno et Stella]
Wonder 23- 40p - [Aria n°07, 28 mai 2016]1 title page n&b [Stella]
Wonder 24- 40p - [Aria n°08, 28 juin 2016]1 title page n&b [Ibara]
Volume 7    
Wonder 25- 41p - [Aria n°09, 28 juil 2016]1 title page couleur [Alice] (ARIA a 6 ans)
Wonder 26- 40p - [Aria n°10, 27 août 2016]1 title page n&b [Stella et Alice]
Wonder 27- 40p - [Aria n°12, 28 oct 2016]1 title page n&b [Rikudô et Alice]
Wonder 28- 40p - [Aria n°01, 28 nov 2016]1 title page n&b [Rikudô]
Prépublié    
Wonder 29- 40p - [Aria n°02, 28 déc 2016]1 title page n&b [Miser]
Wonder 30  prévu pour [Aria n°03, 28 jan 2017]...mais n'y a pas été publié (ni dans le n°4)


→ Toutes les title pages sont en bas de page.



3. Références de l'édition japonaise

→ Les postfaces sont disponibles en français, japonais (atogaki) et anglais.

Prix: 540 ¥ HT en juin 2014


Volume 1
178 pages
6 juin 2014
Editeur : Kodansha
9784063807028
Prix : 627 ¥
Preview

Volume 2
178 pages
7 novembre 2014
Editeur : Kodansha
9784063807257
Prix : 627 ¥
Preview

Volume 3
178 pages
7 mai 2015
Editeur : Kodansha
9784063807653
Prix : 627 ¥
Preview

Volume 4
178 pages
7 octobre 2015
Editeur : Kodansha
9784063808070
Prix : 627 ¥
Preview

Volume 5
178 pages
7 mars 2016
Editeur : Kodansha
9784063808384
Prix : 627 ¥
Preview

Volume 6
178 pages
5 août 2016
Editeur : Kodansha
9784063808674
Prix : 627 ¥
Preview

Volume 7
178 pages
6 janvier 2017
Editeur : Kodansha
9784063808988
Prix : 627 ¥
Preview


||width=88px height=133px style="border: 2px solid #fff; margin: 3px 4px;"||   ||

Format

La série est éditée dans la collection "KCxARIA" comme Devil's Lost Soul. Ce format très agréable mesure 13x18 cm et la première page est une illustration inédite ou une page de titre tout en couleur, avec le sommaire au dos.

¤ alice vol01 illustration Alice alice vol02 illustration Akazukin alice vol03 illustration Miser alice vol04 illustration Mare alice vol05 illustration Zeno alice vol06 illustration alice vol07 illustration Alice ¤

Bonus

Pour notre grande joie, Kodansha multiplie les collectors avec cette série, ce qui n'est pas très courant avec les œuvres de Kaori Yuki.
• Cartes collector volume 1 - Pour 1 manga acheté aux magasins japonais...

  • Animate : on a une carte couleur avec la title page du chapitre 1.
  • WonderGOO : on a une carte couleur avec Zeno, Stella et Tsukito.
    alice-collectorcard-vol01 alice-collectorcard-vol01 wondergoo

• Cartes collector volume 2 - Pour un tome 2 acheté aux magasins japonais...

  • Animate : on a une carte couleur reproduisant Claire, dessinée exprès pour la première page du tome 2.
  • WonderGOO : on a une carte couleur reproduisant Alice de la couverture du tome 2.
  • De plus : un tirage au sort organisé par Kodansha permettait à un unique gagnant de recevoir l'illustration originale de la couverture du volume 2, à l'encre en noir & blanc. L'heureuse gagnante, Sanae, a d'ailleurs posté une photo sur Twitter tellement c'était une chance inespérée !
    alice-collectorcard-vol02 animate alice-collectorcard-vol02 wondergoo alice-collectorcard-vol02 namagenkou

• Cartes collector volume 4 - Pour un tome 4 acheté au magasin japonais...

  • On peut obtenir une carte noir & blanc d'Alice, incluant le lineart de la couverture d'Aria 2015 n°6 et d'autres dessinés exprès pour l'occasion. L'opération compte au total 4 cartes à collectionner (octobre 2015).
    Une des cartes collectors du volume 4 : la couverture d'Aria 6, 2015

• Cartes collector volume 5 - Pour 1 manga acheté aux magasins japonais...

  • Animate : on a une carte couleur reproduisant la couverture du tome sans texte.
  • Participant à l'opération : 5 reproductions de planches différentes à gagner par tirage au sort.
    alice-collectorcard-vol05 animate alice-collectorcard-vol05 animate2 alice-collectorsheets alice-collectorsheets3 alice-collectorsheets2

http://news.mynavi.jp/news/2016/03/07/521/ • Carte collector volume 6 - Pour 1 manga acheté au magasin japonais

  • Animate : 1 carte inédite en first press représentant Alice.
    alice-collectorcard-vol06 animate alice-collectorcard-vol06 animate2

• Carte collector volume 7 - Pour 1 manga acheté au magasin japonais

  • Animate : 1 carte en first press représentant Alice en couleur (title page du chapitre 25).
    alice-collectorcard-vol07 animate

Bande-annonces

Toujours dans une démarche promotionnelle forte, Kodansha a réalisé des teasers à la sortie de chaque tome, visibles sur Youtube (je ne les ai pas intégrés ici pour ne pas alourdir le chargement de la page) :



4. Références de l'édition française

Traduite par Léa Le Dimna.
La jaquette est de belle qualité, mat et soyeuse avec le titre et l'effet arraché autour du numéro en brillant. Un petit résumé de chaque tome est présent au dos. A l'intérieur on retrouve la page couleur comme dans la version japonaise.



Volume 1
192 pages
1er juin 2016
Editeur : Pika
EAN : 9782811622688
Prix : 7,20 €
Preview

Volume 2
180 pages
7 septembre 2016
Editeur : Pika
EAN : 9782811625603
Prix : 7,20 €
 

Volume 3
180 pages
30 novembre 2016
Editeur : Pika
EAN : 9782811631703
Prix : 7,20 €
 

Volume 4
178 pages
1er mars 2017
Editeur : Pika
EAN : 9782811633868
Prix : 7,20 €
 
 

Volume 5
 
31 mai 2017
Editeur : Pika
EAN :
Prix : 7,20€
 


||width=96px height=133px style="border: 2px solid #fff; margin: 3px 16px;"||   ||

Bonus

  • 1 carte postale éditée le 1er juin 2016 pour la sortie du volume 1, offerte dans les librairies participantes. L'illustration est la title page du chapitre 9, volume 3.
    pika201606 postcard
  • Tote bag (grand sac en lin) offert pour l'achat de 3 mangas Pika chez les libraires participants, opération lancée le 1er juin 2016 pour la promotion de la sortie de la série en France.
    pika201606 mangasac3



5. Personnages

Passez votre souris sur un portrait pour lire sa fiche.

Les Kuonji

 
Olga

Chef de famille. La mère adoptive des 9 enfants adoptés. Sa position de chef lui permet de connaître et de disposer du secret de "l'Elysium", une sorte de potion de longévité gardée secrète. Elle paraît trentenaire mais a en réalité 76 ans, elle est née en 1938. Telle la Reine de Cœur dans "Alice au pays des merveilles", c'est elle qui dirige toute la maisonnée et en riant elle menace parfois de couper la tête. Depuis 5 ans, tous les mois elle organise une "tea party" lors de laquelle elle sert à l'insu de ses enfants un peu de potion d'Elysium. Et depuis 5 ans, toujours sans le savoir, ceux-ci doivent impérativement revenir en boire chaque mois ou bien ils mourront, leur corps étant devenu dépendant.

Chapelier

De son vrai nom Kizare. Il est le compagnon d'Olga et frère adoptif. Elle lui a coupé la tête il y a très longtemps, lors de la précédente lutte fratricide pour le pouvoir. En tant que partenaire du chef de famille, il a l'immense honneur de bénéficier du secret de l'Elysium et est donc très âgé. Il fume des cigarillos et a plusieurs chapeaux farfelus. Il n'apprécie pas Olga qui le fait souffrir régulièrement et cherche secrètement un moyen de se libérer d'elle.

n°1, Zeno, fils

L'aîné de la fratrie. Il fête ses 19 ans au début de l'histoire. C'est un beau brun jovial et charismatique, adoré de ses sœurs, mais sa personnalité va radicalement changer suite à un combat contre son frère. A la base, il ne devait pas faire partie des enfants adoptés mais c'est grâce à Stella s'il est encore chez les Kuonji aujourd'hui. Il a une cicatrice sur la main, tout comme Stella, trace de leur survie commune au crash de l'avion qui les emmenait chez les Kuonji 5 ans plus tôt... (son prénom s'écrit avec le kanji "ze" 是 pour "justice").

n°2, Ibara, fille

La sœur aînée. Assez à l'écart des autres, c'est une experte en rosiers qui aime les belles choses et la beauté. Elle possède une immense force physique et une régénération physique exceptionnelle de quelques secondes seulement, elle ne semble pas avoir de point faible. Son nom veut dire "ronce" en japonais. Elle fait son apparition dans le volume 5.

n°3, Miser, fille

Sœur cadette. Garçon manqué excentrique, elle a des centres d'intérêt assez louches : poisons, torture, magie noire, reptiles de compagnie... (Dans son prénom il y a le kanji "mi" 巳 qui signifie "serpent".) Elle a invité son petit ami Subaru pour partenaire. Elle tire son savoir scientifique et ses lubies d'expérimentation de son père, qui travaillait pour les Kuonji sur la vie éternelle. L'étude de son propre sang Kuonji lui a permis de découvrir comment contrôler les "lapins noirs". Son style rappelle un peu Hansi Zoé de L'attaque des Titans. Elle n'aspire qu'à la paix et à l'amour. Note : "Miser" est l'orthographe donnée par l'auteur.

n°4, Sid, fils

Fils cadet qui collectionne les armes en tout genre. Fougueux, dominateur... Sa double identité, ou "pouvoir", est Jack l'éventreur. Il n'aime que lui-même et veut devenir l'héritier Kuonji. Il va permettre à Stella de réveiller son pouvoir. Il ne vivra pas longtemps et sera tué dès le premier round.

 
n°5, Sol, fils

Frère jumeau de Mare (lire "maré"), l'aîné. Comme Zeno pour Stella, il a été choisi comme ami par son frère Mare. (Son prénom en kanji s'écrit "taiyô" - soleil - avec "soru" en furigana.)

Ce duo est-il une vague référence aux jumeaux Tweedle du roman Alice au pays des merveilles ?

n°6, Maré, fils

Frère jumeau de Sol. Il déteste les filles, en particulier Stella depuis leur première rencontre. Il se travestit et aime manipuler les gens. C'est lui qui prend une balle du Chapelier son père au lieu de son frère Sol qui est le vrai "partenaire" : c'est une confusion de leur père qui n'a pas reconnu Sol car ils avaient interchangé leurs vêtements pour la tea party. Il utilise des armes blanches pour tuer. Aussi extrême qu'Alice, il va mener un long combat contre elle (son prénom en kanji s'écrit "umi" - mer - avec "mare" en furigana).

n°7, Claire, fille

La 3e fille Kuonji, elle a 16 ans. Sa passion est la couture. Elle a vécu une enfance traumatisante avec sa mère, et quand Kokonoe l'a prise sous son aile pour en faire une Kuonji, elle a enfin pu connaître le bonheur. Elle a vite sympathisé avec Stella et Merumu qui la suit partout. Son pouvoir est celui du "petit chaperon rouge" (son nom s'écrit avec le kanji "kurenai" - rouge vif).

n°8, Stella, fille

L'héroïne. C'est une lycéenne de 15 ans avec un caractère affirmé. Elle aime beaucoup son grand frère Zeno depuis le jour où elle a été adoptée 5 ans plus tôt. Elle a une cicatrice sur la paume de sa main droite, souvenir d'une barre d'acier qui l'a transpercée. Sa seconde personnalité est "bloody Alice", très véloce et féroce, elle manie de préférence les armes à feu. Lorsqu'elle est transformée en "Alice", la personnalité de Stella est toujours consciente mais ne peut plus contrôler son corps, elle assiste alors impuissante à des scènes sanglantes qu'elle ne supporte pas psychologiquement (son nom en kanji s'écrit "hoshi" - étoile - avec "sutera" en furigana).

n°9, Melm, fils

Le plus jeune enfant de la famille. Il est toujours collé à Claire et porte un déguisement de loir (en référence au roman - sa queue touffue le distingue de la souris). Sa peluche favorite, un petit lapin, est son invité à la tea party mais son père va l'abîmer et Melm se promènera ensuite avec "Jack" le dragon.


Les employés de la maison Kuonji

 
Mikuni

L'un des "trois piliers" de la maison. Elle porte un cache-œil, a des cheveux noirs très courts et ne sourit pas. Elle gère certaines affaires familiales. Elle est immortelle et voue son existence à la protection des Kuonji ("mi" veut dire 3).

Rikudô

L'un des "trois piliers" de la maison. Il porte des lunettes. Homme volage. Il a participé à la formation d'Alice dans le passé ("riku" veut dire 6).

Kokonoe

L'un des "trois piliers" de la maison. Plus âgé que les deux autres, il dirige les "lapins noirs" et est le fidèle serviteur d'Olga et de ses enfants. Il est immortel et voue son existence à la protection des Kuonji ("kokono" veut dire 9).

Tsukito

C'est un garçon lunatique aux cheveux blancs. Il a le don de communiquer avec les esprits et utilise des petites poupées en paille comme support de communication. Il connaît Stella depuis longtemps et veut à tout prix la servir et la protéger car il l'apprécie beaucoup... Kokonoe est son grand-oncle adoptif, il veille sur lui et lui apprend à maîtriser son puissant pouvoir : Tsukito est médium et des esprits dangereux rôdent en permanence autour de lui. Il est fortement lié à Zeno depuis plusieurs années... ("tsuki" signifie lune et "to", lièvre). Il occuperait la place du lapin blanc du roman de Lewis Carroll.

Les lapins noirs

Gardes du corps de la famille. Ils sont contrôlés par le pouvoir des Kuonji et leur vie a peu de valeur à leurs yeux. Ils portent parfois des masques noirs avec des oreilles en pointe qui rappellent vaguement un lapin.


La secte Washimiya

 
Johann

Appelé le "Souverain" et aussi le "Faiseur de Miracles". Il est à la tête de la secte Washimiya, et veut concurrencer les Kuonji dans le business. Il cherche à percer leur secret afin de mettre fin à leur hégémonie. Il est le chef spirituel du culte Washimiya, les adeptes viennent en masse assister à ses miracles de guérison des infirmes. Le symbole du groupe est un aigle.

Regina

Surnommée Regina la "Prêtresse Prophétesse", c'est la seconde dirigeante du groupe Washimiya. Elle a prédit avec exactitude l'apparition d'une faille dans la barrière de protection du territoire des Kuonji. Elle est absente depuis quelques temps, pour raison de santé ?

Io Antonescu

Jeune homme élevé au sein de la secte. C'est un bon combattant capable de démolir n'importe quoi avec ses poings en créant une onde de choc adaptée à la fréquence du matériau. Il est tombé amoureux de Miser Kuonji et vient la sauver des griffes de Subaru, son rival, un autre adepte Washimiya qui s'est infiltré en utilisant Miser. Il porte un blouson avec au dos le symbole de la secte en grand : un aigle prêt à dévorer un serpent-dragon.

Cheshire

Soldat travaillant pour le groupe Washimiya. Il a le don de téléportation. C'est le petit frère de Raum. Il montre un caractère très joyeux lorsqu'il est avec son grand frère.

Raum

(Lire "raôm") C'est un garçon possédant le don de métamorphose, il peut absorber rapidement l'information ADN des êtres vivants qu'il tue. Il a les cheveux blancs et soyeux. Soldat à la solde du groupe, il est celui qui ouvre la boîte de Pandore dans l'avion où se trouvent Stella et Zeno. Il survit au crash grâce à son frère Cheshire qui le téléporte in extremis. Mais la téléportation fonctionne mal et Raum termine sa course chez les Kuonji. Il va pactiser avec Olga et vivre quelques années parmi les autres enfants... (Le kanji utilisé dans son nom est "hai" qui signifie cendre.)




6. Résumés (ch.1-27)

Volume 1

Chapitre 1

Il y a 5 ans, un grand goûter rassemblant plein d'enfants fut organisé dans la demeure de la famille Kuonji. Au moment de boire le thé, la maîtresse de famille, Olga Kuonji, leur souhaita à tous un joyeux anniversaire en affirmant qu'ils allaient pouvoir considérer ce jour comme une renaissance. Mais après avoir bu les enfants perdirent tous conscience, ils étaient morts, sauf 8 d'entre eux. Olga considéra dès lors ces survivants comme ses propres enfants et leur promit un cadeau...

Tea party mensuel - Alice in Murderland

La famille Kuonji est connue au Japon pour être un peu spéciale et très riche et influente dans le monde. Lorsque Stella Kuonji sort de sa classe en plein cours en donnant comme raison le rassemblement familial mensuel appelé "tea party", personne ne s'étonne. A la sortie du lycée elle se fait aborder par un jeune homme étrange aux cheveux blancs, qui dit la protéger en secret et veut sortir avec elle. Effrayée par ce "stalker", elle le repousse mais celui-ci parvient à lui glisser à son insu une petite poupée en paille avant qu'elle parte.

Arrivée à la cérémonie familiale traditionnelle, elle découvre qu'il fallait cette fois venir accompagné d'un ami proche afin de fêter les 19 ans de l'aîné, Zeno. Et aussi porter un costume choisi par sa mère. Prise de court, Stella choisit son grand frère Zeno, tant pis si son "brother complex" est percé à jour. Zeno accepte car après tout, lui aussi aime bien Stella. A cause de cette consigne, il y a plus de monde que d'habitude autour de la table de la "tea party" et tous les amis sont assis en face des enfants Kuonji. Stella porte un costume qui rappelle Alice au pays des merveilles.

Alors qu'ils goûtent et boivent leur thé, leur mère Olga leur fait une annonce des plus étranges : ses enfants chéris et adoptés (après le test du thé) doivent s'entretuer jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un, car la famille Kuonji ne peut avoir qu'un seul héritier suite à un accord avec le pays. Ce système permet de sélectionner un héritier fort, seul apte à accéder au secret de longévité de la famille Kuonji, secret qui assure la toute puissance du chef et la fortune familiale. Pour finir, Olga leur donne un conseille obscur : "réveiller le pouvoir" qui est en eux...
Mais les jeunes sont incrédules et croient à une farce bizarre de leur mère. Leur père, "le chapelier fou", décide d'intervenir pour prouver que c'est du sérieux et tire carrément sur tous les amis invités en posant un ultimatum : l'un d'entre eux doit être tué dans l'heure sinon leur ami mourra. Il active un mécanisme ouvrant une trappe sous les pieds des jeunes, qui tombent chacun dans un long tunnel...

Stella se retrouve dans le grand jardin aménagé de la maison et se fait attaquer sans pitié par un de ses grands frères, Sid. Mais Zeno intervient soudainement et la sauve. Il va bien grâce à un gilet pare-balles qu'il avait mis avant d'aller à la tea party, car il n'a pas confiance en ses parents. Sid lui fait une accolade fraternelle mais de nombreuses lames acérées sortent de son corps et transpercent mortellement Zeno : voici donc à quoi peut ressembler le "pouvoir à réveiller" dont Olga Kuonji avait parlé...

Chapitre 2

Sous le choc, Stella se sent défaillir et alors que Sid s'élance pour la tuer, la poupée de paille semble lui indiquer mentalement une petite porte à ouvrir à proximité. Stella se jette dessus et dans sa tête c'est comme si elle tombait dans un trou très profond, et son pouvoir se réveille enfin... Ses longs cheveux deviennent blonds, ses yeux bleuissent et elle déploie une agilité et une férocité de combattante entraînée, en mettant en joue son frère Sid, un automatique dans chaque main (provenant de la cachette). Elle ressent une vraie soif de tuer, en particulier envers celui qui a massacré son frère adoré ! Mais juste après qu'elle a tiré, son valet, Kokonoe, vient la voir et essaie de la calmer en lui expliquant un peu le fonctionnement du "jeu" de survie. L'identité seconde de Stella est "bloody Alice" (chimamire Alice) et celle de Sid était "Jack l'éventreur" (kirisaki Jack). Sid qui n'était pas encore mort revient à la charge et Alice se défend in extremis en tirant à bout portant. Kokonoe n'arrive plus à contenir la rage de tuer de l'adolescente, et c'est la réapparition inattendue de la petite poupée de paille qui va retransformer "Alice" en Stella.

Dans la grande salle, Olga Kuonji annonce à ses enfants que quelqu'un a été tué à temps, leur frère Sid, et que comme promis les invités vont donc être soignés. Mais elle rappelle que cette épreuve était juste un échauffement et qu'au bout d'un an, il ne devra rester qu'un seul survivant. Jusqu'à ce moment, plus personne ne pourra sortir de la propriété familiale, y compris les invités. Mais en dehors du terrain de jeu, les enfants doivent respecter les lieux de vie commune et ne pas attaquer. Pour finir, un autre privilège sera accordé au vainqueur final : celui de pouvoir choisir une personne pour vivre à ses côtés, laquelle bénéficiera de l'eau secrète de l'Elysium. Ce pouvoir secret est tellement puissant que le vainqueur pourrait même choisir une personne défunte.
Stella court demander à sa mère, la maîtresse des Kuonji, si elle accepterait de ressusciter Zeno puisqu'il était du côté des amis proches et non des participants. Mais Olga refuse car Stella a en réalité déjà utilisé le droit de résurrection normalement accordé uniquement à l'héritier : il y a 5 ans, après avoir bu ce fameux thé spécial, Zeno avait en fait succombé... Néanmoins, son valet réussit à faire changer d'avis Olga et Zeno ressuscite, plein de cicatrices et avec la mémoire et le comportement altérés, son corps ayant été trop mutilé. Et si jamais Stella ne devient pas l'héritière et meurt, Zeno mourra pour de bon.

Olga révèle ensuite à Stella la véritable nature de la famille Kuonji. Ils ont un sang différent, et lorsqu'il est injecté à une personne, celle-ci leur obéit tandis qu'ils se nourrissent de son âme. Ces êtres, appelés "bandersnatch" (note : ce nom provient du livre De l'autre côté du miroir) ont pu prospérer grâce à cette faculté en parasitant les hommes. Mais ceux-ci finirent par les sceller dans une petite forêt aujourd'hui enclavée par la ville. Le Japon les tolère mais ils ne peuvent plus se répandre ailleurs et seul 1 héritier a le droit d'utiliser le pouvoir des bandersnatch.
Stella étant vainqueur, elle gagne l'accès permanent au logement de Sid. C'est pour sa "bloody Alice", grande manieuse d'armes, une aubaine car Sid avait pour passion de collectionner les armes à feu.

Chapitre 3

Zeno a bien changé depuis sa seconde résurrection et a oublié qui est Stella. De plus, il arrive à utiliser la capacité du sang des Kuonji avec une efficacité exceptionnelle et effrayante : il peut tuer n'importe qui en aspirant instantanément son âme avec sa main. Et il ne se prive pas sur les "lapins noirs" des Kuonji, les hommes de main de la famille dont la vie a peu de valeur. Le comportement de Zeno est devenu un peu trop malsain et puis il a été vaincu par Sid, ce qui fait qu'il n'a plus le droit de prétendre à l'héritage et ne peut plus participer au jeu. Mais il va prouver qu'il est encore utile en tuant une employée de la maison qui était en réalité une espionne. Son père décide de lui laisser une chance de vivre librement en devenant un assassin protégeant les Kuonji.
Au même moment, Kokonoe (le valet entre autre de Stella) se blesse grièvement le dos lors d'un incident et son petit-fils va le remplacer pendant sa convalescence. Or, Stella découvre que son nouveau valet est le jeune homme qui disait la surveiller l'autre jour au lycée ! Le "stalker" suspect aux cheveux blancs... Tsukito. Il a l'air faible et un peu glauque mais a le don bien pratique de communiquer avec les esprits gardiens qui le préviennent des dangers.

Chapitre 4

Peu de temps après, on découvre que la copine de Sid a été assassinée dans la maison, il y aurait donc un tueur chez les Kuonji qui ne respecte pas les règles du jeu : on ne doit pas tuer les invités. Un peu déçue, Olga presse alors ses enfants en leur lançant un nouveau défi : tuer avant 3 jours l'assassin de la jeune fille ou l'un des amis invités mourra au hasard.

Stella décide de se rapprocher de sa sœur avec qui elle s'entend bien, Claire, pour mieux se défendre ensemble. Mais lorsqu'elle vient voir Claire chez elle, elle trouve une fille décapitée avec une tête de peluche sur son cou. Evidemment, cette vision d'horreur émoustille sa personnalité sanguinaire "bloody Alice". L'instant d'après, Tsukito frappe à la fenêtre pour prévenir Stella d'un danger : il a découvert que sa sœur cache bien son jeu.

[ SPOILER - du pur glauque yukiesque ] Sous ses airs fragiles, cette ado férue de couture est en fait l'assassin de la petite amie de Sid, pour preuve sa bouche recousue et le retrait du fœtus de 2 mois qu'elle portait en elle, fœtus que Claire a tout de suite caché dans la peluche de son petit frère en la recousant proprement... Le cadavre dans sa chambre est celui de sa propre amie et représente toute la féminité qu'elle désire (haut talons, manucure)...

Démasquée, Claire fait son apparition derrière Stella, sous sa deuxième personnalité de "petit chaperon rouge" (akazukin). Exaltée, elle clame qu'en ayant elle-même été sauvée du ventre du loup, elle devait aussi sauver le fœtus du ventre de cette mauvaise fille qui avait fait tourner la tête de son "chevalier noir" ! Et puis Stella mérite le même sort car elle aussi a détourné son "chevalier", dont l'identité reste incertaine.

Claire attaque alors avec une hache mais Alice riposte enfin en tirant sur la lame à temps pour la repousser. Au loin, Zeno ressent que le "deuxième round" a commencé...
 

Volume 2

A partir d'ici, le rythme de l'histoire ralentit, les événements s'enchaînent moins vite, Kaori Yuki développe les personnages.

Chapitres 5-6

Suite du combat entre "le petit chaperon rouge" et "bloody Alice" : Alice, extrêmement agile, déjoue tous les pièges de Claire. Elles échangent leurs derniers mots sur le toit de la maison de Claire, après quoi, celle-ci tranche sa cape pour échapper à Alice et tombe dans la forêt. Alice ne vient pas vérifier si elle est encore en vie. Claire sera achevée à l'insu de tous par un autre fils Kuonji, Mare, sorti du coma depuis peu.

Chapitre 7

On apprend comment Zeno et Stella se sont rencontrées, simplement dans un avion, lequel a explosé en plein air et où seules 3 personnes ont survécu. Zeno et Stella possèdent une cicatrice sur la main depuis ce jour-là. Le mystère grandit autour de Tsukito, le garçon aux cheveux blanc comme un lapin; il aurait fait partie du même orphelinat que Stella et Zeno mais avec un caractère très négatif et destructeur, contrairement à aujourd'hui. On découvre qu'il possède un pouvoir supposément très puissant qu'il ne maîtrise pas encore, Kokonoe l'aide à se contrôler pour qu'il ne se tue pas par accident... Tsukito veut tout faire pour protéger Stella et la sortir de sa condition actuelle et veille sur elle en permanence.

Chapitre 8 (+ 9 du volume 3)

Les jumeaux Mare et Sol entrent en scène, ainsi que leur grande sœur excentrique Miser. Mare (lire "maré"), travesti, hait profondément Stella depuis toujours et ne rate pas une occasion de le lui montrer. Quant à Miser, c'est une jeune fille un peu plus âgée et très joyeuse, malgré des centres d'intérêt plutôt lugubres : poisons, magie noire, expérimentations, torture... Son petit ami sort enfin du coma et tous les deux, aidés de Tsukito et Stella, préparent un plan pour s'enfuir de la maison familiale.
Mais c'est sans compter sur le désir de mort de Mare : de nature calculateur, il cherche à déclencher un combat entre Stella et Miser (et espère que Stella perde) en tuant le petit ami de Miser, puis en maquillant sa mort pour faire croire qu'Alice est l'assassin. Le stratagème va-t-il fonctionner ? Le pouvoir de Miser est sur le point d'être dévoilé...
 

Volume 3

Combat avec Miser et résolution. On découvre qui est vraiment son amant Subaru et on rencontre Io Antonescu, son autre prétendant, un combattant maîtrisant les ondes de choc et issu du groupe Washimiya... Un épisode marqué par davantage d'humour !


 

Volume 4

Combat avec Maré et résolution.


 

Volume 5

Chapitre 17

Stella remarque que la cicatrice de Zeno n'est pas sur la bonne main : mais depuis quand ?! Très embêtée, elle enquête auprès d'Ibara nee-san et de Kokonoe, le fidèle serviteur d'Olga et de la famille en général. Ce dernier lui raconte d'abord la légende des changelings : celle d'une fée qui emporte un nouveau-né humain et le remplace par un objet ou un bébé fée affreux. La mère humaine ne voit pas la différence car un sort est jeté pour masquer l'échange.

Chapitre 18

[ SPOILER ] On se souvient qu'il y a 5 ans, Stella avait demandé à sa mère Olga de ressusciter Zeno qui était mourant suite à l'absorption du thé des Kuonji. Or son corps n'a tellement pas supporté la mixture que malgré tous les efforts des médecins, il est demeuré irrécupérable. Un peu embêtée de ne pas pouvoir honorer sa parole, elle est alors interpellée par un garçon aux cheveux blancs capable de métamorphose qui lui propose de devenir Zeno à la place du défunt. En effet, ce garçon avait poignardé le corps mourant de Zeno juste après la tea party, le sang versé lui a ensuite permis d'intégrer l'ADN de Zeno et aussi ses souvenirs. Elle accepte, admirative de cette capacité exceptionnelle. Ce garçon à la solde de l'ennemi - la secte Washimiya - s'était infiltré dans le même avion que Stella et Zeno afin d'atteindre les Kuonji. Il est responsable du crash (en ouvrant la boîte de Pandore), résigné à mourir tel un kamikaze, même si depuis qu'il a rencontré Stella, il aspire à une vie normale de petit garçon. Face à Olga, il choisit donc d'abandonner sa mission. Il possède le tatouage du "Souverain" en forme d'aigle serrant un serpent sur la paume droite (symbole de la secte Washimiya) qu'Olga s'empresse alors de transpercer pour l'effacer. Une cicatrice telle celle de Zeno s'est ensuite formée, mais sur la mauvaise main : la droite au lieu de la gauche.

Le corps de Zeno doit être brûlé car un enfant qui réagit très mal au thé Kuonji est vu comme une malédiction, il faut s'en débarrasser. Stella est dévastée d'apprendre que le Zeno qu'elle affectionnait tant était en réalité un usurpateur. Trahie, des idées noires de vengeance naissent et Alice saute sur l'occasion pour encourager sa haine.

Chapitres 19-20

Le lendemain, Zeno le "changeling" invite Stella à pénétrer dans la zone interdite près de la tour de l'horloge centrale, afin de s'expliquer avec elle au pied de l'autel aux 3 piliers, sanctuaire sacré. Zeno avoue avoir bien usurpé l'identité du vrai Zeno, il tombe son masque de frère amoureux et montre sa vraie nature, haineux et jaloux du passé heureux de Stella. Le mental de celle-ci, assommé par sa propre colère face à ces révélations, s'affaiblit et Alice prend alors le dessus. Zeno tente de détruire les piliers de l'autel : ceux-ci sont à l'origine de la barrière protectrice du domaine, empêchant qui que ce soit d'entrer et de sortir. Mais pour y parvenir, il faut d'abord s'attaquer à l'un des trois serviteurs immortels et fidèles aux Kuonji : Mikumi, Rokudô et Kokonoe, dont la dévotion sans faille est à l'origine de la robustesse de l'autel. Les gardes arrivent enfin pour arrêter Zeno, mais Alice les a trouvés particulièrement lents à réagir, elle devine que c'est grâce au Chapelier qui aide Zeno dans l'ombre, et qui semble nourrir une vieille rancune à l'égard d'Olga.

Et puis, alors qu'Alice est acculée le chargeur vide face à Mikuni venue défendre l'autel, elle utilise son pouvoir d'invocation pour appeler le dragon "Jabberwocky" qui lui apporte de nouvelles armes dans la gueule. Elle neutralise Mikuni à coups d'Uzi puis mitraille les piliers à la Gatling jusqu'à ce qu'un bout tombe, créant de même une brèche dans la barrière de protection. Zeno et Alice se dépêchent de fuir au travers car la faille se colmate rapidement : Mikuni étant immortelle par nature, elle se régénère déjà ainsi que son pilier. Furtif, Tsukito les talonne de justesse. Tsukito... qui sent que Stella est sur le point d'être détruite par cette histoire, enfermée à jamais dans l'inconscient d'Alice si Zeno-changeling est tué.
En plein Tokyo, libre et incarnée, Alice attaque enfin Zeno, avec sa soif de meurtre pour seule motivation. [ Petit spoil ] Tsukito arrête le katana d'Alice de justesse et s'adresse à Stella, expliquant qu'Alice est une sorte de dieu de la guerre, une des larves qui habitent les membres Kuonji génération après génération, et qu'il ne faut pas laisser une larve tuer un humain. Car chaque crime est endossé par l'hôte et non par la larve qui le parasite : Tsukito veut sincèrement protéger sa gentille Stella en évitant qu'elle devienne davantage une criminelle !
 

Volume 6

Chapitre 21

Tsukito appelle à l'aide l'esprit du "défunt" Zeno afin de sortir Stella de sa torpeur. Ce dernier prend alors possession du corps de Tsukito, Alice/Stella découvre qu'il a conservé son apparence de garçon de 14 ans. Et ça fonctionne : Stella recouvre ses esprits et boute Alice hors de sa conscience : « Tais-toi ! »

[ SPOILER ] (Attention c'est un peu compliqué à suivre, on pénètre des sphères schizophrènes...) Le défunt Zeno révèle sa nature à Stella : il est l'une des multiples personnalités de Tsukito. Tout le temps où l'esprit de Tsukito s'était enfermé tel un autiste afin de se protéger de nombreux esprits malins, il a créé un double : "Zeno", lequel a pris les commandes afin de survivre. Zeno représente le Moi idéal de Tsukito, il fallait que ce soit un Zeno courageux, sans peur des fantômes, et sociable. C'est à cette période qu'il a rencontré Stella dans l'avion, restant avec elle jusqu'au jour fatidique de la tea party. Ce jour-là, le changeling a aspiré la personnalité "Zeno" en même temps qu'il a copié l'ADN de Tsukito. Juste avant d'être séparés, (la personnalité) Zeno a tout fait pour convaincre (la personnalité) Tsukito de sortir de son coma et l'a aidé à briser ses propres chaînes subconscientes pour qu'il ne meure pas et puisse rester avec Stella. Kokonoe, en emportant le corps inerte de "Zeno-Tsukito", ne l'a finalement pas brûlé car il a décelé une petite lueur de vie : Tsukito était bien présent. Il l'a fait soigner dans un centre médico-expérimental, là-bas les maltraitances subies lui ont blanchi les cheveux.
(La personnalité) Zeno avoue également que cette amitié avec Stella était intéressée : Zeno-Tsukito protégeait plus faible que lui pour se rassurer et flatter son ego.
Stella, confuse et heureuse, répond qu'elle est ravie d'avoir pu être utile à Zeno, que finalement leur relation est plutôt équilibrée puisqu'elle, elle utilisait Zeno comme bouclier en se réfugiant dans ses bras pour affronter un quotidien morose.
Mélancolique, Zeno disparaît cette fois pour de bon, n'ayant pas la place de rester conscient en Tsukito, mais il promet de continuer à veiller sur Stella aux côtés de Tsukito, et rappelle que la main gauche qui a été transpercée par la barre d'acier dans l'avion est bien celle de Tsukito, son autre lui-même.

La brèche créée par Alice dans la barrière protectrice des Kuonji n'est pas insignifiante : à l'extérieur de l'enceinte, Cheshire, travaillant pour le Souverain Washimiya, est venu suite à la prophétie de sa souveraine Regina prédisant l'événement, afin d'espérer revoir son grand frère Zeno-changeling. Il comprend qu'il a pu s'enfuir à cet instant et le piste en ville. En le voyant, Cheshire lui saute au cou de joie et le téléporte... Lorsque Zeno était encore un pion du Souverain, c'est aussi grâce à l'intervention de Cheshire que lui, Stella et Zeno-Tsukito ont pu survivre au crash aérien : Cheshire était venu le secourir in extremis et le changeling en avait profité pour emmener les deux autres enfants avec lui. Or, le jeune Cheshire ne maîtrisait pas encore bien son pouvoir si bien qu'il perdit les trois enfants en cours de route.

Chapitre 22

On en apprend plus sur le groupe Washimiya, dirigé par le souverain Johann "Le Faiseur de Miracles" et Regina "La Prêtresse Prophétesse". Zeno-changeling s'appelle en réalité Raum (lire "raôm", furigana sur le kanji [hai] - hai signifie "cendre"). Il exècre ce lieu plein de vices et en particulier son dirigeant dérangé Johann.

Olga punit son mari le Chapelier pour avoir aidé Zeno. On apprend qu'elle l'a choisi comme partenaire en second choix, l'homme qu'elle aimait réellement n'étant pas accessible. Le Chapelier s'appelle Kizare, il est l'un de ses frères adoptifs qu'elle avait elle-même tué pour gagner. Pour s'assurer qu'il feigne l'aimer, la cruelle Olga use régulièrement de force et de torture.

Chapitre 23

Avec un air bien sombre, le Chapelier vient voir Stella en lui suggérant que le seul moyen de mettre fin à cette tradition familiale morbide est de tuer sa mère Olga... Or pour cela, il faut être encore plus puissant qu'elle, sachant qu'elle puise sa force dans l'eau d'Elyseum. Le Chapelier raconte que cette eau proviendrait d'un jardin fleuri caché quelque part sur le terrain des Kuonji, mais son accès est réservé exclusivement au chef de famille. Il suggère à Stella de le trouver, ces fleurs étant peut-être la clé du succès d'un tel plan hypothétique.

Il explique également que Stella et ses frères et sœurs possèdent tous un pouvoir provenant d'une "larve" qui vit en eux. [ Petit spoil ] Tous les jeunes possédant une larve sont un jour emmenés chez les Kuonji, où ils boivent ce fameux thé qui va progressivement les transformer en "bandersnatch" s'ils survivent. Les larves sont les esprits des meilleurs enfants-gladiateurs, qui ayant gagné tous leurs combats dans des arènes illégales, sont tués lors d'un rituel pour devenir des entités guerrières immortelles. Mais la larve "Alice" a la particularité d'avoir sa propre personnalité, telle une vraie déesse de la guerre, alors qu'en principe les larves sont de simples pouvoirs qui se révèlent chez les bandersnatchs.

Ibara, la grande sœur catcheuse à la force surhumaine a écouté à la porte et en entendant ce plan, elle décide de défier Stella en combat singulier, sûre de la tuer, pour protéger Olga.
 

Chapitre 24

Le combat est engagé entre Stella et Ibara. Alice ne se montre pas et Stella, faible et incompétente, ne fait que se cacher ou courir dans la pièce close où elle se bat, désespérée. Un instant avant que Stella ne reçoive un coup fatal, Alice communique enfin avec elle et lui propose un marché : elle lui sauve la vie et tue Ibara, en échange Stella lui laisse contrôler son corps quelques temps. A contre-cœur, elle comprend qu'elle est bien obligée d'accepter la proposition car elle ne veut absolument pas mourir...
 


Prépublié

Chapitre 25

[ SPOILER ] Stella ne peut qu'accepter la proposition car elle ne veut absolument pas mourir. Alice prend alors le contrôle mais peine à tuer Ibara, jusqu'à ce qu'elle découvre son point faible : détruire un point vital plus rapidement que sa vitesse de régénération, qui s'avère être de 8 secondes. Elle parviendra à éclater son cœur en introduisant sa main dans une plaie savamment créée (scènes sanglantes).


Chapitres 26-27

Après le combat, le contrat est appliqué et Stella reste enfermée en Alice. En cherchant un moyen de sortir du subconscient d'Alice, Stella touche un genre de miroir et passe de l'autre côté : elle découvre alors le passé d'Alice.

Dès la petite enfance, Alice s'est avérée être une fille avec des pulsions de meurtre affirmées : elle a assassiné ses parents, ce qui lui a fait se sentir vivante pour la première fois. Elle a dès lors été placée dans une prison-arène, où il faut se battre à mort régulièrement contre d'autres prisonniers pour gagner le droit de vivre un mois de plus. Alice est formée pendant des années dans ce centre et apprend moult techniques de combat, et suit aussi un enseignement scolaire basique donné par son maître d'armes. En remportant un ultime combat ardu, elle gagne enfin le droit à la liberté.

[ SPOILER ] Mais il s'agit d'une liberté toute particulière : un groupe d'initiés masqués vient la tuer selon le rituel pour la rendre immortelle, pour en faire une "larve-déesse" destinée à protéger la famille Kuonji éternellement. D'abord soulagée d'avoir gagné, elle prend peur et fulmine lorsqu'elle découvre que son maître lui a menti : elle croyait gagner le droit de vivre à l'extérieur, or il l'a menée à des bourreaux. Elle s'enfuit, traverse un long labyrinthe souterrain et arrive dans un joli jardin fleuri où évolue le dragon "Jabberwocky"... quand son maître la rattrape et lui tire dans la tête. Elle a juste le temps de riposter et de le voir tomber avant de perdre connaissance.
Puis... elle se réveille dans le corps d'une autre personne : elle semble bien être devenue une "larve" immortelle... Mais toujours assoiffée de sang et combattante hors pair, chacun de ses hôtes deviendra un meurtrier à son contact. Cependant tous meurent rapidement car leurs corps ne réussissent pas à contenir la puissance de l'esprit d'Alice. Elle vit maintenant dans Stella, mais c'est la première fois qu'elle se retrouve évoluer parmi la famille Kuonji !

Après soins et repos, Alice se réveille en utilisant le corps de Stella. Malgré ses cheveux sombres, Tsukito remarque tout de suite que ce n'est plus Stella. Lors de la tea party mensuelle, Olga le remarque également et elle est très déçue par Stella qui n'a pas su maîtriser cette personnalité, mais aussi surprise et inquiète de voir Alice totalement libre à sa table.
Alice a en réalité une bonne raison d'utiliser le corps de Stella : elle veut se venger de son traître de maître d'armes Rikudô, qu'elle a reconnu en arrivant chez les Kuonji alors qu'elle le croyait mort lors de sa fuite de l'arène il y a longtemps.



7. Galerie


Go to the scans gallery


Title pages

[HQ] Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page

II. Cahier spécial ARIA n°2 (2014-2016)

> Aller au cahier n°1

Aria (アリア) est un magazine shôjo mensuel édité par Kodansha, il paraît le 28 de chaque mois au format B5. En 2016, il est vendu 670¥ (TTC).
Après la fin de Devil's Lost Soul en mars 2013, Kaori Yuki retourne quelques mois chez l'éditeur Hakusensha pour publier Ludwig Fantasy. Elle revient ensuite chez Kodansha avec sa série Alice in Murderland et continue d'être publiée dans le magazine Aria depuis janvier 2014.

Sept 2014-2015
Sept 2015-2016


Furoku et goodies

Fukusei genga

7 mars 2016
Aria a édité 5 reproductions ("fukusei") de planches d'Alice in Murderland format réel avec signature imprimée pour la sortie du volume 5 de la série. Pour se les procurer, il fallait tenter sa chance dans les magasins participants via un système de tirage au sort. La liste des librairies était indiquée sur le site web d'Aria. Les pages choisies proviennent du volume 1 de la série. Egalement à gagner, la version de ces 5 planches avec la signature manuscrite.

alice-collectorsheets3 alice-collectorsheets2

Animate Girls Festival (AGF) 2015

7-8 novembre 2015
Pour le salon AGF tenu au magasin Animate d'Ikebukuro à Tokyo, Aria a proposé en 2015 de nombreux produits dérivés, en ressortant principalement les stocks édités pour ses 5 ans trois mois plus tôt mais aussi quelques nouveautés. Concernant Kaori Yuki, on pouvait sans surprise se procurer les goodies suivants, tous en rapport avec la série Alice in Murderland :

  • un porte-clés (500 ¥)
  • du papier à lettres (300 ¥)
  • une reproduction grand format (B4) de la double title page du chapitre 1 encadrée (4500 ¥)
  • un volume 1 signé


aria-agf2015 aria-agf2015-2 aria-alice-acrylholder aria2015-alice-paperletter

Fifth anniversary

Dans ARIA n°9 (28 juillet 2015)
dedi2015-Alice aria2015-09 sign-all Pour les 5 ans du magazine Aria, les mangakas publiées dans ce numéro ont dessiné une dédicace anniversaire.

30 août 2015
Kodansha a également organisé une petite foire spécialement pour ses fidèles fans.
Une conférence avec naked ape et Kaori Yuki a été organisée pour parler des débuts d'Aria, sont aussi intervenues Akira Hiyoshimaru, Sô Kirishima, Ema Tôyama, Yui Kuroe et Hinoki Kino. Plein de produits dérivés à l'effigie de héros de différentes séries ont été édités ; en rapport avec Kaori Yuki il y a eu :

  • un porte-clés (500 ¥)
  • un badge (300 ¥)
  • du papier à lettres (300 ¥)
  • une reproduction grand format (B4) de la title page du ch.1 encadrée (4500 ¥)

Pour d'autres séries, il y avait aussi des clear files (pochettes) et Quo cards (cartes prépayées). Il était aussi possible de gagner 500 goodies par tirage au sort en renvoyant des coupons à l'éditeur avant la foire. Les reproductions d'illustrations concernaient les mangas suivants :

  • Alice in Murderland, de Kaori Yuki (dont 20 signées à gagner)
  • Chi to Chocolate, de naked ape
  • Hatsukoi Monster, d'Akira Hiyoshimaru (dont 20 à gagner)
  • Usotsuki Boyfriend, de Sô Kirishima (dont 20 à gagner)
  • Watanuki-san ni wa Boku ga Tarinai, d'Ema Tôyama
  • NO.6, dessins Hinoki Kino / hist. Atsuko Asano
  • K - countdown, dessins Yui Kuroe / hist. GoRA

A gagner également, 20 reproductions signées de ces séries :

  • Harukanaru Toki no Naka de 6, de Tôko Mizuno
  • Hoshikuzu Drop, de Lalako Kojima


aria 5thbday 201508 list aria 5thbday 201508 lottery aria2015-alice-badge aria2015-signposter

Fourth anniversary

Dans ARIA n°9 (28 juillet 2014)
dedi2014-Alice aria2014-09 sign-all A l'occasion des 4 ans du magazine, les mangakas publiées dans ce numéro ont dessiné la traditionnelle dédicace anniversaire.

 
 
^ Retour en haut de page ^




Sources

Blog Aria - Natalie


item rel=nofollow class=browse accesskey=''