Manga

The Royal Doll Orchestra


Sommaire

Introduction et guide

Séries longuesSéries courtes
  1. Alice in Murderland 架刑のアリス  8. Boy's Next Door 少年残像
  2. Angel Sanctuary 天使禁猟区  9. Camelot Garden キャメロット・ガーデン
        • OAV10. Contes Cruels, Les 残酷な童話たち
        • Sidetalk11. Gravel Kingdom 砂礫王国
  3. Comte Cain / God Child 伯爵カインシリーズ12. Kaine 戒音
  4. Devil's Lost Soul 異域之鬼13. Neji 螺子
  5. Fairy Cube 妖精標本(フェアリー キューブ)14. Parfum, Le 0の奏香師
  6. Ludwig Revolution / Fantasy ルードヴィッヒ革命15. Psycho Knocker サイコノッカー
  7. The Royal Doll Orchestra 人形宮廷楽団16. Vampire Host 夜型愛人専門店-ブラッドハウンド
        • Sidetalk        • Série TV
 17. One-shots : Anciens / Parasite

Voir aussi

   1. Couvertures : les couvertures à travers le monde
   2. Dôjinshi 同人誌 : ses oeuvres amateur
   3. Inspirations
   4. Meine Liebe マイネリーベ : otome game et série dont elle est le character designer
   5. Artbook : contenu et galeries
   6. Shugo Tenshi Uranai Zukan 守護天使占い図鑑 : livre sur les anges qu'elle a illustré



The Royal Doll Orchestra ♦ 人形(ギニョール)宮廷楽団 Guignol Kyûtei Gakudan

Ningyô(Guignol) Kyûtei Gakudan -
Orchestre royal de guignols
1re impression : 19 février 2009
Prépublication : 26 juin 2008
Editeur : Hakusensha
Volumes : 5
EAN

The Royal Doll Orchestra
1re impression : 30 juin 2010
Editeur : Tonkam
Volumes : 5
EAN

Série achevée en avril 2010, elle paraissait mensuellement dans le magazine Betsuhana avec en moyenne 45 pages par chapitre. Le titre complet est Ningyô Kyûtei Gakudan - Orchestre royal de guignols avec "guignol" écrit en furigana au-dessus de "ningyô". L'accroche d'origine de l'éditeur japonais parle d'un "oratorio endiablé et onirique interprété par des marionnettes".
L'auteur utilise le français dans certains titres et sous-titres, un peu comme avec Ludwig Revolution mais cette fois directement dans notre alphabet. J'utilise indifféremment "Guignol", "NKG" ou "RDO" pour abréger le titre.

La série compte 5 tomes et comme il restait de la place dans le dernier, le oneshot de 92 pages Camelot Garden a été imprimé à la suite. En France, le manga a été plébiscité par le lectorat shôjo en se classant demi-finaliste au tournoi shôjo 2010 organisé par Manga-News.

Un univers fantastique

Dans le manga, "guignol" (à prendre au sens de marionnette) est le surnom donné aux personnes infectées par le virus causant le syndrome de Galatée. Celui-ci raidit le visage et durcit le corps mais n'entrave pas le mouvement. Les personnes qui se font attaquer par des "guignols" et se font mordre ou entrent en contact avec leur sang attrapent également le virus. D'autre part, les guignols ont la particularité d'entrer en résonance avec certains sons et mélodies, ce qui les attire, réveille ou les fait éclater. Le temps d'incubation du virus varie d'un individu à l'autre et il n'y a pas de cure possible. Le comportement d'un guignol s'apparente à celui d'un zombi.

Où lire la série

Le manga est édité chez Tonkam depuis le 30 juin 2010. L'éditeur a renommé le manga The Royal Doll Orchestra, soit disant pour des raisons d'homogénéité du titre hors Japon (le même titre est utilisé en Allemagne, mais pas en Italie ni aux USA, alors bon) ou encore car l'anglais est plus vendeur. Je trouve cette démarche assez dommage, limite manquant de respect dans ce cas précis, car un titre équivalent existe déjà dans notre langue, proposé par l'auteure elle-même...
Les chapitres 1 à 13, sur 18 au total, ont été scan-traduits en anglais par Aerandria sur IRC. Le projet a été arrêté car la série est publiée aux USA depuis octobre 2010.
On peut trouver les chapitres 1 à 12 en chinois sur Imanhua et jusqu'au 18 sur Iieye (qualité très variable).
Les raws japonais des ch.1 à 14 sont téléchargeables sur le LJ d'Ellen Grieves (inscription nécessaire).




1. Contenu

Volume 1
54p [Betsuhana 2008 n°08] Opus 1 : Nemurenu Ningyô no Tame no Jokyoku (1)  Ouverture pour marionnettes insomniaques
45p [Betsuhana 2008 n°09] Opus 2 : Nemurenu Ningyô no Tame no Jokyoku (2)
45p [Betsuhana 2008 n°10] Opus 3 : Toraware no Sayonakidori (1)  Le rossignol en captivité
48p [Betsuhana 2008 n°12] Opus 4 : Toraware no Sayonakidori (2)

Volume 2
45p [Betsuhana 2009 n°01] Opus 5 : Joô-heika to Kyûtei Dôkeshi(Jester) (1)  Sa majesté la Reine et son fou
46p [Betsuhana 2009 n°02] Opus 6 : Joô-heika to Kyûtei Dôkeshi(Jester) (2)
46p [Betsuhana 2009 n°04] Opus 7 : Ongaku Higeki - Tragédie Lyrique (1)
45p [Betsuhana 2009 n°05] Opus 8 : Ongaku Higeki - Tragédie Lyrique (2)

Volume 3
45p [Betsuhana 2009 n°06] Opus 9 : Ongaku Higeki - Tragédie Lyrique (3)
46p [Betsuhana 2009 n°08] Opus 10 : Ma Chérie (1)
45p [Betsuhana 2009 n°09] Opus 11 : Ma Chérie (2)
45p [Betsuhana 2009 n°10] Opus 12 : Ma Chérie (3)

Volume 4
46p [Betsuhana 2009 n°12] Opus 13 : Stigmate
45p [Betsuhana 2010 n°01] Opus 14 : Quatuor mosaïques - Mosaic Shijûsô (1)
45p [Betsuhana 2010 n°02] Opus 15 : Quatuor mosaïques - Mosaic Shijûsô (2)
45p [Betsuhana 2010 n°04] Opus 16 : Kyûtei Gin'yûkajin(Troubadour) no Ai no Uta (1)  Le chant d'amour du troubadour

Volume 5
45p [Betsuhana 2010 n°05] Opus 17 : Kyûtei Gin'yûkajin(Troubadour) no Ai no Uta (2)
51p [Betsuhana 2010 n°06] Opus 18 : Kyûtei Gin'yûkajin(Troubadour) no Ai no Uta (3) FIN
92p [Betsuhana 2008 n°04] Camelot Garden



Retrouvez les 18 title pages en bas de page.



2. Edition japonaise (Hakusensha)

Image provenant de la page web indiquée sur la carte extra incluse dans le tome 1.

A la publication de chacun des volumes, l'auteur ajoute quelques pages, généralement à la fin de chaque chapitre, parfois au début (par exemple, les deux premières pages du tome 1 n'existaient pas lors de la prépublication). Lorsqu'on sait qu'un recueil contient en moyenne 190 pages, le découpage en chapitres de 45/46 pages est un peu juste pour remplir un volume, mais permet à l'auteur (ou l'oblige, vis-à-vis de l'éditeur ?) d'ajouter aisément une dizaine de pages.

Carte exclusive Carte exclusive Carte exclusive

Avec la première édition du volume 1, une illustration promotionnelle au format carte postale était offerte pour l'achat du manga sur (feu) Jbook.co.jp. En 2009, en allant sur le site indiqué au dos de la carte, on pouvait s'inscrire par email pour tenter de gagner une dédicace nominative de Kaori Yuki !

On retrouve la même illustration au format PDF sur le site d'Hakusensha, qui offre ses cartons publicitaires - les "pop" - gratuitement sur son site (2008-2012). En cherchant bien vous trouverez également Comte Cain. ^^

[jaquette entière]

Volume 1
208 pages
19 février 2009
Editeur : Hakusensha
EAN : 9784592186618
Opus 1 à 4
Preview

[jaquette entière]

Volume 2
192 pages
17 juillet 2009
Editeur : Hakusensha
9784592186625
Opus 5 à 8
 

 

Volume 3
200 pages
18 décembre 2009
Editeur : Hakusensha
9784592186632
Opus 9 à 12
 

 

Volume 4
192 pages
19 mai 2010
Editeur : Hakusensha
9784592186649
Opus 13 à 16
 

 

Volume 5
200 pages
19 août 2010
Editeur : Hakusensha
9784592186656
• Opus 17 et 18
Camelot Garden


→ Voir les postfaces.



3. Edition française (Tonkam)

[jaquette entière]

Volume 1
224 pages
30 juin 2010
Editeur : Tonkam
EAN : 9782759503773
 

 

Volume 2
192 pages
18 août 2010
Editeur : Tonkam
9782759503780
 

 

Volume 3
224 pages
27 octobre 2010
Editeur : Tonkam
9782759503797
 

 

Volume 4
192 pages
5 janvier 2011
Editeur : Tonkam
9782759506248
 

 

Volume 5
224 pages
9 mars 2011
Editeur : Tonkam
9782759506255
+ Camelot Garden (OS)


→ Ici les résumés officiels des tomes 1 à 3.

Critique du volume 1

La couleur réelle de la jaquette du tome 1 s'avère être beaucoup moins agréable que sur l'aperçu officiel, elle est globalement trop sombre avec beaucoup trop de magenta, c'est assez décevant par rapport à la qualité japonaise. Vous pouvez comparer sa vignette ci-dessus aux deux autres juste à côté dont la teinte est mieux équilibrée (scannées par moi-même). En revanche, et ça c'est un bon point, les effets glossy sur Rutile et la bordure ajoutent beaucoup d'élégance à l'objet, ainsi que le titre argenté. J'aime beaucoup la description au dos, je trouve juste dommage que le terme de "zombi" ne soit pas mentionné, on situerait plus clairement le style du manga grâce à lui. Enfin, l'éditeur a fait une grosse erreur dans la postface du tome 1, en tronquant purement et simplement la fin du texte. J'espère que cela sera corrigé dans les rééditions ultérieures (cf. atogaki).

Remarque : jetez un oeil sous la jaquette lors de votre achat pour éviter les surprises, mon exemplaire a un défaut de couverture et ce n'est peut-être pas le seul. :/ Comme vouz le voyez sur ce scan, on voit fortement les marques du roulot de la presse sur la couverture. Certes c'est un détail, mais bon c'est moche, quoi...

Japan Expo

La sortie du manga étant quasiment simultanée avec Japan Expo (1-4 juillet 2010), l'éditeur a surmonté son stand d'une immense bannière avec une face entièrement consacrée à Guignol *_* (cf. ci-dessous). L'éditeur a également inséré un marque-page avec la série au verso dans son mini-catalogue 2010 (plus ici).
Stand Tonkam Stand Tonkam (zoom) L'étagère avec Kaori Yuki Goodies officiels en vente à la caisse (avec du Kaori Yuki pas cher !) Les mangas sont présentés tout le long du stand, ici Kaori Yuki




4. Personnages


Orchestres de pouvoir

Sur demande de la population ou pour des missions au service de la reine, la Cour envoit ses orchestres royaux. Il en existe deux : une formation officielle et son envers secret, officieux. L'orchestre dirigé par Rutile est la formation officieuse. Cet orchestre possède la Kyriale Noire (kuro no sei kashû no sho, raccourci en kuro no sanbika sho) et vit de ses représentations.

Deux camps s'opposent au sein du royaume, tous deux dirigés par des femmes à l'allure enfantine. Le premier camp est celui de la Cour, dirigé par la reine Gem Silica, et le second est celui du Sénat, lequel est composé de quatre membres dont une fille au mauvais caractère, Meerschaum.

Passez votre souris sur un portrait pour lire sa fiche. Attention, il y a de légers spoilers.

Faction de la Cour

cttgw($m[1],$m[2],$m[3])

cttgw($m[1],$m[2],$m[3])

cttgw($m[1],$m[2],$m[3])

cttgw($m[1],$m[2],$m[3])

cttgw($m[1],$m[2],$m[3])

cttgw($m[1],$m[2],$m[3])

cttgw($m[1],$m[2],$m[3])


Faction des sénateurs

cttgw($m[1],$m[2],$m[3])

cttgw($m[1],$m[2],$m[3])

cttgw($m[1],$m[2],$m[3])

cttgw($m[1],$m[2],$m[3])




5. Références


• Lieux

J'ai répertorié un bon nombre de lieux dont l'auteur s'est inspiré pour donner un style nettement européen à son manga, et plus spécifiquement français. Vous les trouverez sur la page "inspirations" du site. Je n'ai pas réussi à tout identifier, si jamais vous avez découvert quelque chose qui n'apparaît pas dans ma liste, veuillez me l'indiquer svp. ^^

• Coppélia

Au tout début de la série et présenté un peu comme un prologue, nous avons notre héros Rutile qui évoque une histoire en rapport direct avec le ballet Coppélia. Dans le conte de Rutile, Coppélia décréta que "telle Coppélia aux yeux d'émail, que tous sans exception deviennent des marionnettes" et tels des mots magiques, les gens commencèrent à devenir des poupées immobiles.

Dans les faits, ce ballet monté en 1870 raconte l'histoire d'un jeune homme qui, aveuglé par sa beauté, tombe amoureux de "Coppélia la fille aux yeux d'émail", une poupée plus vraie que nature fabriquée par le savant fou Coppélius, qui cherche à créer un automate "humain" en le dotant d'une âme. Cette histoire est elle-même inspirée du conte d'Hoffmann L'homme au sable.

• Le Galateia syndrome

Comme indiqué plus haut, les personnes atteintes d'un virus spécifique souffrent du "syndrome de Galatée". En réalité ce syndrome désigne la sclérodermie, une maladie auto-immune rare où la peau s'épaissit à la suite d'une surproduction continue de collagène (tissu cicatriciel). Cette réaction de l'organisme a pour effet de durcir la peau et réduit sa souplesse et sa mobilité, ce qui finit par donner un aspect figé, de pierre, à la personne.

Juste pour information sur le nom de Galatée emprunté du mythe grec : étant à l'origine une très belle statue sculptée par Pygmalion, Galatée prit vie grâce à l'intervention de Vénus à la demande de Pygmalion qui en était tombé amoureux. Dans le manga se produit l'inverse où les humains deviennent des poupées, avec une connotation horrifique chère comme toujours à Yuki sensei.

• La souche hadaly et les boules d'harmonies (harmony ball)

Remarque : Hadaly vs adderley ? Le groupe de scanlations Aerandria a romanisé "adaari" (アダーリ) différemment de Tonkam. Je pense que Tonkam a raison en choisissant "hadaly", car lorsqu'on se penche sur ce nom, voici ce qu'on a : Hadaly est un androïde féminin perfectionné dans le roman SF de Villiers de L'Isle-Adam intitulé L'Eve future (1886 - plus dans cet article). Ce nom a notamment été repris pour nommer un robot développé par des chercheurs japonais (1995) et dans Ghost in the Shell 2/Innocence pour désigner un modèle d'androïde féminin (2003).

[ PETIT SPOILER ] La souche hadaly est une évolution du virus des guignols. Cette souche permet à une personne de rendre obéissant le guignol hadaly par un procédé où la voix du maître est imprimée dans le cerveau de l'hadaly. Puis, le son de sa voix est scellé dans une petite boule - Kaori Yuki avoue s'être inspirée des bolas balinais pour cet objet. Cette boule est unique et précieuse, si elle émet un tintement en tombant, le sceau peut se briser et alors les hadalys se comportent comme de véritables guignols et attaquent tout humain sans distinction. En plus d'être obéissant, l'hadaly a l'avantage de se comporter comme un véritable humain civilisé, si bien que sur le marché noir c'est une "race" de plus en plus prisée pour servir de militaire ou d'esclave. On reconnaît un hadaly à une marque particulière présente quelque part sur son corps.

• De la France et du français

Il y a un certain nombre de références et mots français glissés ici et là, tels le sous-titre et d'autres titres de chapitre (Tragédie Lyrique, Ma Chérie...), le ballet Coppélia, le soleil de Louis XIV, un tube Citroën (!), des mots divers (Toussaint, accordeur, sénat, muguet, criminel recherché, soeur, au revoir...), des lieux (Lutetia, Vienne) et monuments (Tour Eiffel, châteaux de la Loire, Versailles, églises, autres châteaux privés, cimetières militaires). Ce sont autant d'indices qui nous rappellent que l'histoire se passe dans une vieille France fantasque d'un siècle inconnu.


• Les noms des personnages

On notera que la majorité des personnages, et aussi certains lieux, portent le nom anglais de minéraux naturels. Ci-dessous la liste exhaustive des noms rencontrés, à peu près dans leur ordre d'apparition dans le manga. J'ai utilisé les noms anglais car ce sont ceux choisis par Kaori Yuki. Certains sont donc orthographié différemment dans la version française (comme héliodore et spinelle).

Rutile
Le héros, chanteur d'exception. Il se fait appeler soeur Lithia, de lithia pyroxene, lorsqu'il infiltre un couvent.

Kohaku*
Violoniste un peu psychédélique et redoutable tireur. Il a une ancienne cicatrice sur le visage due à une griffure de guignol.

Gwindel
Le violoncelliste, un géant costaud qui a une petite hérissonne comme animal de compagnie. Il cache un secret concernant ses bras.

Celestite
Appelée Elès pour "Elestial", nom de son frère jumeau qu'elle a emprunté. Parfois écrit Celestial (erreur de l'auteur ?). Grande pianiste.

Heliodor
Le père d'Elès et de Célès, maître de la ville de Toussaint.

Vivianite
Appelée Vivian. La gouvernante d'Elès à Toussaint.

Nepheline
Maître du territoire de Red Beryl, vivant au château de Niobium.

Spinel
Chanteuse, espionne à la solde de la Cour. Elle enquête sur la souche hadaly en infiltrant l'intrigant Nepheline puis le duc Rhodonite.

Larimar
Maître, successeur de Rutile à la tête de l'orchestre royal. Il est mort peu après avoir occupé ce poste et Morion l'a remplacé.

Morion
Comte Stilbite, chanteur, maître actuel de l'orchestre royal officiel. Il vient arrêter Rutile dans la ville d'Epidote.

Cordierite
La petite soeur de coeur de Rutile, devenue la reine Gem Silica. Elle vit à Lutetia (nom romain de Paris), la capitale du pays.

Cookeite
Surnommé Cook. L'étrange majordome de Cordierite, et aussi de Rutile autrefois.

Berthierite
Un homme sanguinaire portant un masque de chat et travaillant pour le Sénat. Ancien pianiste de l'orchestre royal, il idolâtre Rutile.

Garnet
Une soeur du couvent de Sainte Vienne, issue de la noblesse. Son vrai nom est Carnelian, un prénom masculin.

Aventurine
La mère supérieure du couvent de Sainte Vienne.

Sinsha
Une jeune soeur organiste qui meurt empalée, et qui partage un passé commun avec Garnet.

Rhodonite
Famille ducale dont Garnet fait partie. Le duc tente de manipuler le virus des guignols.

Ruby
Une fausse identité de Spinel.

Tellurium**
La fille de Jadeite, l'ancien nom d'un des membres de l'orchestre.

Meerschaum
La seule femme membre du Sénat.

Jasper
Membre du Sénat.

Richterite
Surnommé Richter. Membre du Sénat.

Valentinite
Membre du Sénat.

*Kohaku/ambre : considéré comme gemme, il ne s'agit pas d'une pierre minérale mais organique, l'ambre est de la résine de conifère fossilisée. Kohaku est aussi le seul personnage à porter un nom en japonais. Est-ce un traitement de faveur de la part de l'auteur, pour qui c'est l'un des personnages préférés de la série ?

**Tellure : en réalité un métal et non une gemme.



6. Résumés

Les side talk sont les commentaires que Kaori Yuki avait insérés dans le magazine de prépublication. Ils ont été traduits par Mari (Aerandria) en anglais, puis par moi-même en français.

[Vol.1] Opus 1 : Nemurenu Ningyô no Tame no Jokyoku, partie 1/2 (26 juin 2008)

Ouverture pour marionnettes insomniaques*

Side talk

Cela fait longtemps que je n'ai rien publié. Il y a beaucoup d'espèces de zombies, du coup le chapitre a été difficile à dessiner (on récolte ce qu'on sème). Mais je vais faire de mon mieux, alors n'hésitez pas à me donner votre avis.
It's been a while since I published anything. There are many zombie-like things so it was hard to draw (you reap what you sow). But I'll do my best, so please, tell me what you think.

Rutile et son orchestre ont été invités en la ville de Toussaint, où la rumeur circule que des voyageurs disparaissent. Ils rejoignent in extremis les portes de la cité après avoir traversé des collines infestées, mais Elestial (dit Elès), le jeune fils du châtelain, s'oppose à leur venue et les villageois sont également peu accueillants.
Il se trouve que c'est Célès, la petite soeur d'Elès, qui a attiré les guignols en ville en jouant du piano. Rutile s'intéresse alors à Elès qui, depuis cet incident qui a coûté la vie à tous les autres enfants y compris sa soeur, s'est renfermé sur lui-même et ne s'ouvre qu'à sa gouvernante Viviane.
Peu après, Elès se recueille sur la tombe de sa soeur, située à l'endroit où son père avait brûlé son corps selon la loi du pays. Tout à coup des guignols surgissent près de lui mais vont être repoussés par la voix et le diapason de Rutile. Cette attaque est inquiétante car ils se trouvent à l'intérieur des murs de la ville, ce qui signifie que des guignols se seraient introduits à l'intérieur... Rutile aide ensuite Elès à se relever et va le lâcher dans sa lancée. Mais Elès reste debout même sans sa canne anglaise, ce qui amène Rutile à se demander s'il n'est pas en fait Célès déguisée.

*Titre français choisi par l'éditeur Tonkam. Autres traductions possibles : Ouverture pour des guignols sans sommeil / éveillés

[Vol.1] Opus 2 : Nemurenu Ningyô no Tame no Jokyoku, partie 2/2 (26 juillet 2008)

Ouverture pour marionnettes insomniaques

Side talk

Mon plus jeune enfant aura bientôt 1 an. C'est plus difficile que jamais, mais le sourire de mes enfants m'aide à me sentir tellement mieux ! Les journées sont très bruyantes à cause de leurs jeux et disputes, et aussi très chargées !
My youngest child will be one year old soon. It's harder than ever, but my children's smiles make me feel so much better! Every day is very noisy because of their games and quarrels and very busy, too!

Elès est en fait Célès, dont le prénom complet est "Célestite" (il est amusant de voir que Yuki sensei lui donne des traits plus féminins dès que son identité est dévoilée). Son père l'a obligée à prendre la place de son frère boiteux, en le brûlant elle-même en prétextant une infection, pour éviter qu'elle se fasse trop haïr par les villageois, Célès étant après tout la cause de leur malheur et en même temps l'unique enfant survivant. Certain de son talent, Rutile va la pousser à jouer du piano, et à passer outre son traumatisme d'enfance, pour neutraliser tous les guignols - qui sont les enfants infectés et leurs victimes - que les habitants du village gardaient enfermés dans les caves de l'ancien domaine viticole sous l'église. Rutile fait utiliser à Elès un piano de cristal, qui intensifie et clarifie les vibrations des sons joués. La puissante musique obtenue a pour effet non seulement de briser leur peau durcie mais aussi de libérer un bref instant l'âme des humains infectés et leurs souvenirs avant de mourir, ce qui leur permet de faire leurs adieux. A la suite de son succès, Elès intègre la troupe et quitte son sinistre village, sous le regarde bienveillant de son père qui lui souhaite une vie meilleure.

[Vol.1] Opus 3 : Toraware no Sayonakidori, partie 1/2 (26 août 2008)

Le rossignol en captivité
La roulotte de la troupe valse dans le décor par négligence, et en sortant de la voiture ses membres se font mettre en joue par Spinel, la suivante de Nepheline, maître des terres où ils se trouvent. Il décide d'inviter la troupe chez lui quand il prend Rutile pour une jolie jeune fille (que de cross-gender dans cette série >.>) et l'entend chanter. Sous couvert de philogynie, Nepheline va "jouer" avec Rutile en le pomponnant pour le garder auprès de lui, captif et sous une silhouette attreyante, et ainsi compléter sa "collection" de jolies filles, qui s'avèrent être des guignols à son service qu'il peut contrôler.

[Vol.1] Opus 4 : Toraware no Sayonakidori, partie 2/2 (25 octobre 2008)

Le rossignol en captivité

Side talk

Je suis partie en voyage d'affaire avec ma fille aînée et comme on passait la nuit à l'hôtel de Disneyland Tokyo, on a décidé d'aller faire un tour à Disneyland. Mais ma fille avait très peur, du coup nous n'avons pas essayé les montagnes russes... Je suis un peu déçue.
I was on a business trip together with my eldest child and we stayed at the Tokyo Disney Land hotel, so we decided to visit Disneyland. But my daughter was scared so we didn't try the mountain ride... I'm a little sad about that.

On en apprend plus sur le passé du ravisseur de la troupe, Nepheline. Dans son enfance sa mère et leurs servantes se faisaient battre par son père, et un jour pour les épargner il prit un fusil et le tua. Sa mère ne lui pardonna pas et pris de panique il tira également sur elle et les autres servantes de la maison. Depuis, il a trouvé le moyen de les garder avec lui sous forme de guignols... Pendant ce temps Kohaku, Gwindel et Elès arrivent à s'enfuir de leur geôle grâce à la force surhumaine de Gwindel. Ils surgissent à temps dans la pièce où Nepheline s'apprêtait à infecter Rutile et le délivrent. Ils jouent alors un air spécial qui excite la mère malade de Nepheline, laquelle se jette sur lui pour le dévorer. Rutile récupère son anthologie noire et fuit le manoir avec sa troupe avant que ne tombe la sentence habituellement lancée par la reine : la foudre de la volonté divine; laquelle a pour but de faire disparaître complètement la ville.

→ Voir les scans du chapitre 4 en chinois en haute qualité.

[Vol.2] Opus 5 : Joô-heika to Kyûtei Dôkeshi/Jester, partie 1/2 (26 nov. 2008)

Sa majesté la Reine et son fou

Side talk

Mon fils est allergique aux oeufs et au lait, alors j'ai acheté une MAP pour pouvoir lui faire du pain. Le lendemain même on a découvert qu'il était également allergique au blé. Et le modèle que j'ai ne permet pas de préparer du pain à partir de farine de riz...
My son is allergic to eggs and milk so I bought an HB (Home-Baker machine) because I wanted to make bread for him. The very next day it turned out he was allergic to wheat, too. And my HB is the type that cannot prepare bread from rice flour...

Rutile va revoir un peu par hasard deux anciennes connaissances, dont il rêve au tout début du chapitre. Le premier, le chanteur Morion, est devenu le nouveau chef de l'orchestre royal officiel, et surgit lorsqu'Elès joue un morceau sur son piano de cristal, afin de tuer les guignols que cette dernière était en train d'attirer, mais aussi, fait étrange, d'amadouer. En réalité, Morion a été envoyé pour emmener Rutile chez la reine Gem Silica à Lutetia, qui se trouve être la fille dont Rutile avait rêvé. Cependant, c'est de son plein gré que celui-ci décide de s'y rendre avec sa troupe.

[Vol.2] Opus 6 : Joô-heika to Jester, partie 2/2 (26 déc. 2008)

Sa majesté la Reine et son fou

Side talk

Décembre est un mois très rempli, entre mon anniversaire, Noël, les festivités du Nouvel An, mes devoirs de mère, etc. Et pour couronner le tout, cette reine est un vrai calvaire à dessiner...
December is a very busy month, with my birthday and Christmas, and the New Year events and my duties as a parent, etc, etc. And on top of that, this Queen is so horrible to draw...

La reine Gem Silica, que Rutile appelle très familièrement Cordié, est très mécontente et le châtie. En effet, lorsqu'une ville est trop infestée de guignols, elle lance sa sentence foudroyante qui détruit entièrement le lieu. Or Rutile avait bloqué l'accès de Toussaint, si bien qu'elle n'a pu appliquer cette règle. Cordierite se trouve être la petite soeur de Rutile, mais leur point de vue sur les guignols diffère si bien qu'ils ne s'entendent pas. Rutile essaie de trouver un moyen de soulager les guignols de leur souffrance par sa musique, tandis que la reine et Morion - en fait le cousin de Rutile - ne pensent qu'à éradiquer ces personnes malades et de toute façon condamnées. C'est grâce à Elès que Rutile arrive à tenir le coup et à ne pas perdre de vue cet objectif...
La relation entre Rutile et la reine est ambigüe depuis longtemps, Cordié est très remontée contre lui suite à des événements du passé. Elle ne lui pardonne pas sa mutinerie sanglante et ne se supporte pas non plus elle-même en tant que reine, la cruauté qu'elle a acquise à cette fonction lui rappelle cette mère qu'elle détestait, mère qui préférait nettement son joli blondinet de frère à elle, petite rousse aux taches de rousseur. Rutile espère encore, ainsi que Morion, pouvoir trouver le chant qui atteindra le coeur de Cordiérite et la délivrera de son malheur.
Grâce à l'aide du fougueux Kohaku, ils parviennent à s'enfuir du château de la reine.

[Vol.2] Opus 7 : Ongaku Higeki ~ Tragédie Lyrique, partie 1/3 (26 février 2009)

Tragédie lyrique

Side talk

Comme l'allergie de mon fils diminue progressivement, il devient plus facile de cuisiner pour lui ! <3 Sa frimousse est tellement ronde et il a des joues tellement douces et dodues qu'on dirait une pleine lune. :)
My son's allergy is gradually going away, so cooking for him is getting easier! <3 His little face is so round and he has such plump, soft cheeks that he looks like a full moon. :)

Un individu mystérieux et inquiétant fait son apparition en début de chapitre : accordeur de piano, il a été mandé par le Sénat, ennemi de la reine, pour une mission d'assassinat. Mais de qui...?
Pendant ce temps, Rutile et Elès s'infiltrent dans le couvent de Vienne pour enquêter à la demande de la Cour sur l'Oratorio Noir [ Kuro no Seitankyoku ], une anthologie d'airs interdits qui procureraient un immense pouvoir à son détenteur. Le couvent étant sous la protection du Sénat, il est bien malvenu que ce recueil se retrouve entre leurs mains. Ainsi Rutile se fait passer pour soeur Lithia et Elès pour soeur Célès pendant l'enquête. Les garçons restent en attendant dans leur roulotte en extérieur, faute de mieux. Nos héros vont découvrir que des soeurs meurent étrangement dans ce couvent, empalées en jouant de l'orgue ou sur le crucifix de l'église.
C'est alors que Kohaku et Gwindel, tranquillement installés dans leur voiture, se font attaquer violemment par ce mystérieux accordeur assassin au masque de chat...

[Vol.2] Opus 8 : Ongaku Higeki ~ Tragédie Lyrique, partie 2/3 (26 mars 2009)

Tragédie lyrique

Side talk

Mon mari a mis la main sur "Glass no Kamen". "Stop !" lui ai-je dit. "Si jamais ça te plaît, tu ne pourras plus t'arrêter !" Et comme prévu, il a lu jusqu'au matin...
My husband laid his hands on "Glass Mask." "Stop!" I warned him. "If you get hooked, you won't be able to stop!" As could be expected, he read until morning...

C'est en observant les agissements louches de soeur Garnet près de l'église que Rutile a soudain l'étrange impression de ressentir la présence d'une vieille connaissance qui l'inquiète au plus haut point : un certain Berthierite, tueur avéré. Plus tard, Rutile et Elès tentent de s'emparer de l'Oratorio Noir juché sur un piédestal devant le grand orgue de l'église. En montant sur la console de l'orgue pour mieux l'atteindre, Elès veut essayer de jouer mais à peine appuie-t-elle sur une touche qu'un mécanisme mortel s'enclenche et elle manque de justesse de se faire empaler. Le mystère de soeur Sinsha, empalée devant l'orgue, est ainsi résolu...
Rutile arrive alors à prendre l'Oratorio Noir et découvre une clef cachée à l'intérieur. Ils vont ensuite voir ensemble ce qui se trame dans la crypte où quelqu'un vient juste de descendre. Ils y voient des soeurs en train de déposer un cercueil et découvrent sur leurs bras la même marque en forme d'araignée que celle que portaient les domestiques de Nepheline. Ainsi sont-elles elles aussi des guignols apprivoisés... Mais alors qu'elles ont repéré Rutile, le mystérieux homme au masque de chat surgit et les massacre toutes. Puis dans un élan de franche camaraderie, il se jette sur Rutile. Berthierite révèle enfin son identité et va s'en prendre à Elès.

[Vol.3] Opus 10 : Ma Chérie, partie 1/3 (26 juin 2009)

Ce chapitre animé nous en apprend plus sur le passé de Spinel et Rutile.
En entrant au château de la famille Rhodonite (prononcez "rodonaïte"), Rutile et sa troupe y découvrent la chanteuse-espionne Spinel dans une pose troublante, si bien qu'Elès va manquer de griller la couverture de celle-ci en s'exclamant. Spinel se fait passer pour une certaine Ruby et attire les faveurs du duc, un individu aux activités suspectes, pour enquêter. En effet, le château regorge de statues troublantes et bien morbides de guignols aux poses agonisantes, avec des accessoires de torture sur eux. L'infiltration semble bien marcher car le duc a même organisé au château un fête en l'honneur de son futur mariage avec Ruby/Spinel. C'est pendant cette même fête qu'ils vont découvrir comment s'est développée cette lugubre lubie... aux dépens de Spinel : celle-ci se trouve être le nouveau modèle présenté aux enchères pour le beau monde, et elle se fait menoter sur un fauteuil pour être transformée en guignol devant le public (à l'aide d'une tête en cage contaminée, comme celle que Nepheline avait sortie pour Rutile). Rhodonite est au courant de l'infiltration de la Cour via Spinel et Rutile, et il espère bien mettre à mal le moral de la Cour en se débarrassant de ses précieux chanteurs. Rutile s'élance alors vers Spinel pour la délivrer, mais contre toute attente Gwindel lui tire dessus !

[Vol.3] Opus 11 : Ma Chérie, partie 2/3 (25 juillet 2009)

Side talk

Il fait si chaud ! Cain et mon oeuvre de jeunesse Gravel Kingdom sont ressortis chez Hakusensha. Achetez-les avec le volume 2 d'Orchestre Royal svp !
The weather is so hot! Cain and my early work "Gravel Kingdom" are on sale again from Hakusensha. Please, get them together with volume two of Orchestre Royal!

Rutile est rattrapé et retenu par un Gwindel plein de haine. Il décide de relâcher sa petite hérissonne avant d'amener Rutile près de la tête contaminée. Kohaku tente une attaque et évite de justesse une balle de Gwindel. Entretemps Rutile s'approche du fauteuil de Spinel et commence à lui parler avec un regard de tombeur (<3)... Mais il se fait mordre juste après, à la base du cou. Kohaku profite de ce moment pour égorger son garde et tuer celui d'Elès, puis il fait diversion avec une bombe, ce qui permet à Spinel de remarquer que ses liens avaient été défaits par Rutile et lui permet de fuir elle aussi. Ils se retrouvent tous les 3 en haut d'une tour du château et réfléchissent à un moyen de délivrer Rutile.
Pendant ce temps, tout en le conduisant dans sa prison dorée, le duc Rhodonite montre à Rutile les cobayes guignols qu'il garde dans l'enceinte du château, et, pour preuve de sa grande cruauté, il n'hésite pas à leur jeter ses propres gardes en pâture, sous ses yeux. Lui et Gwindel ne manquent pas ensuite de rappeler à Rutile la tragédie vécue par Gwindel dans le passé.
[ PETIT SPOILER ] On apprend la raison de ses bras greffés infectés par le virus : Rutile et Berthierite alors seuls membres de l'orchestre royal officiel avaient été envoyés pour punir Gwindel, alors un sculpteur doué oeuvrant pour le duc, et impliqué dans des disparitions de jeunes filles; en guise de sentence ils lui avaient tranché les bras. Une greffe avec des membres malades a ensuite été expérimentée sur lui avec succès, sans doute grâce à ses talents de violoncelliste qui ont permis de contenir la prolifération du virus. Ces bras inhumains ont une force extrême et peuvent se régénérer.
Arrivé dans la chambre où il retiendra Rutile captif, Rhodonite se remémore le jour où il l'avait découvert alors qu'il était encore un jeune apprenti, et où il avait fait preuve d'une performance au chant très expressive et puissante. Le duc compte faire de Rutile sa "chose" en le transformant en guignol hadaly. En attendant, le virus se répand assez rapidement dans son corps...

[Vol.4] Opus 13 : Stigmate (26 octobre 2009)

Ce chapitre nous en apprend plus sur le passé de Kohaku et comment il a eu sa cicatrice, attaqué par une princesse devenue guignol. Elle voulait absolument son violon d'où sortait un son magnifique capable de repousser les guignols. La cruelle jeune fille, pour se venger du refus de Kohaku, le mit alors au défit de protéger son père de guignols affamés, chose que Kohaku ne parvint pas à réaliser car sa musique n'était pas assez puissante pour sauver un autre individu que lui-même. Une fois griffé, le virus alla se nicher derrière son oeil au lieu de se répandre. Il vit depuis avec le virus en lui, ce qui est parfois douloureux.

[Vol.4] Opus 14 : Quatuor Mosaïques ~ Mosaic Shijûsô, partie 1/2 (26 novembre 2009)

Le voile s'entrouvre sur les quatre mystérieux membres du Sénat : Richterite, Meerschaum, Valentinite et Jasper, à qui Rutile et sa troupe viennent rendre visite en volant un véhicule du Sénat et en se déguisant en gardes (Kaori Yuki s'est même inspirée d'un vieux tube Citroën !). Ils sont en apparence très jeunes mais ont en réalité plus de 100 ans...
C'est donc suite à la mission au couvent de Vienne, où l'Oratorio Noir n'était finalement pas caché mais où la découverte de la souche de guignol "hadaly" supervisée par le Sénat a été une révélation, que Rutile veut directement s'adresser à eux. Mais son intrusion au palais avec Gwindel et Elès est un échec. Capturés, ils devront se plier aux exigences du Sénat, en particulier de Meerschaum. A l'idée de retourner dans l'endroit sinistre où il s'était aventuré avec sa soeur et où l'Oratorio a été repéré, Rutile est momentanément pris de panique. En effet, leur excursion serait à l'origine de l'état actuel de Cordié, et il ne se le pardonne pas, étant le seul à avoir pu s'enfuir indemne de la grotte jadis.

[Vol.4] Opus 15 : Quatuor Mosaïques ~ Mosaic Shijûsô, partie 2/2 (26 décembre 2009)

Rutile et Gwindel partent chercher l'Oratorio Noir, à la demande du Sénat qui retient Elès en otage. Après être passés près d'un sinistre cimetière de guignols, il l'atteignent non sans mal en déjouant des attaques de guignols. Gwindel a eu la malchance de respirer l'haleine d'un guignol ressemblant comme deux gouttes d'eau à la soeur de Rutile (lequel sera d'ailleurs choqué quand Gwindel lui assénera un coup de poing fracassant). A leur retour, lorsque Meerschaum ouvre le convoité Oratorio, elle et ses compagnons restent interdits devant le caractère hermétique des annotations de l'anthologie... Tandis que Rutile et les autres sont retenus captifs en face des sénateurs, Kohaku, déguisé en garde, intervient et les libère.
[ SPOILER ] Meerschaum comprend qu'elle a été trahie par Richter, l'un des sénateurs (c'est celui avec un petit air de L de Death Note). Celui-ci a en effet laissé Kohaku s'infiltrer. Meerschaum est à bout de nerfs et commence à faire des révélations inquiétantes concernant Cordierite. C'est alors que le chat (dé)masqué prend part au débat. Il évoque les expériences du Sénat sur les guignols pour atteindre la vie éternelle, et précise qu'il va tout détruire, car il souhaite un monde épuré où seuls lui et Rutile vivraient, heureux. Meerschaum repense à son état de vieillarde et se plante sans hésiter un couteau dans le cou, pour éviter de "revieillir". Les autres sénateurs sont consternés.
Avec un esprit toujours aussi destructeur, Berthié, non mécontent de la tournure des événements, saute par la fenêtre alors que des explosions se font sentir dans le palais des sénateurs qui s'embrase rapidement. Rutile et sa troupe fuient à leur tour, l'Oratorio sous le bras, grâce à Richter qui le leur donne au dernier moment pour sauver (ou arrêter les agissements de) la reine.

[Vol.4] Opus 16 : Kyûtei Gin'yûkajin(Troubadour) no Ai no Uta, partie 1/3 (26 fév. 2010)

Le chant d'amour du troubadour

Side talk

Je suis très en retard cette année, mais tous mes voeux. Ma fille aînée va rentrer en primaire cette année, on sent bien le temps passer, je suis contente de dessiner encore des mangas.

Sur la title page en haut à gauche on peut lire l'accroche "monogatari ha shûkyoku!!", autrement dit "le final de l'histoire", "final" dans le sens de fin d'une oeuvre musicale (symphonie, etc.), à l'opposé de "jokyoku" pour "ouverture" (cf. chapitre 1). Cet épisode est donc le dernier du manga.

Rutile et sa troupe sont en route vers le château de la reine. Plein de rebondissements dans ce chapitre où l'on en apprend plus sur le passé du "chat masqué", et où l'on y voit entre autre un Berthié et une Cordié très méchants...

[Vol.5] Opus 17 : Troubadour no Ai no Uta, partie 2/3 (26 mars 2010)

Le chant d'amour du troubadour
La révélation est faite sur le passé de Cordié, comment elle est devenue reine, et comment son caractère a changé d'une fillette guillerette à une jeune fille colérique et sans pitié.

[Vol.5] Opus Final : Troubadour no Ai no Uta, partie 3/3 (26 avril 2010)

Le chant d'amour du troubadour
FIN du manga. Pas de spoil !



7. Galerie


Go to the scans gallery


Title pages

Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page Title page




Sources

Chibimazoku (Karayan) | Alpinisme et Minéraux | Yuki Kaori no Sekai


item rel=nofollow class=browse accesskey=''