Manga

Sidetalk Angel Sanctuary 2/5


Sommaire

Introduction et guide
   1. Angel Sanctuary 天使禁猟区
        • OAV
        • Sidetalk
   2. Liste des autres oeuvres


Voir aussi

   1. Couvertures : les couvertures à travers le monde
   2. Dojinshi 同人誌 : ses oeuvres amateur
   3. Inspirations
   4. Meine Liebe マイネリーベ : otome game et série dont elle est le character designer
   5. Artbook : contenu et galeries
   6. Shugo Tenshi Uranai Zukan 守護天使占い図鑑 : livre sur les anges qu'elle a illustré



Angel Sanctuary : les commentaires de Kaori Yuki 2/5 (sidetalk)

Les commentaires sont présentés de la façon suivante : les passages commentés sont écrits en turquoise, en passant votre souris au-dessus une bulle informative apparaîtra. Ils sont étalés sur 5 pages :

VOL 1-4   VOL 5-8   VOL 9-12   VOL 13-16   VOL 17-20



Volume 5 - 19 avril 1996


CHAPITRE 25CHAPITRE 26CHAPITRE 27

MÉMOIRES D'UN ANGE

Bonjour ! Je suis toujours aussi submergée par le travail. ça va finir par me donner des vertiges, d'ailleurs. Que voulez-vous, je passe mes journées à faire d'interminables retouches... Bon, allons-y, chaque seconde est précieuse et, par-dessus le marché, je ne tiens plus debout. Je ne vous cache pas que je préférerais apporter encore quelques corrections à mon travail du jour ou bien faire un crayonné supplémentaire, mais ce n'est tout simplement pas possible ! Vous avez constaté, je pense, que le deuxième acte du monde des morts

Il s'agit de "La jeune fille masquée", ou "La jeune fille au masque" dans l'édition de luxe (4 chapitres).

manque encore cruellement de personnages féminins. Je suis désolée de priver ainsi mes lecteurs masculins (y en a-t-il au moins ?), mais en contrepartie, je crois que les hommes qui figurent dans mes mangas sont plein de charme... Allez, courage, c'est la dernière ligne droite ! Euh... à pluuuus !!

MÉMOIRES D'UN ANGE

"Katô est vraiment une réussite !" a récemment déclaré une de mes assistantes, "Oui, tu as raison !" ai-je rétorqué sans hésiter. Vous savez, des commentaires, j'en reçois à la pelle ! Bah oui, des avis du genre : "Dans la cinquième partie du volume 4, le décor de la chambre de Katô, et celui où Kira perce l'oreille de Sétsuna, ainsi que la scène où Kira sermonne Katô, est-ce que tout cela ne se passerait pas dans la même chambre ?". Voilà une remarque qui émane d'une personne particulièrement attentive à tous les détails... En fait, c'est une chambre sous les combles qui sert de cachette à Kira, ainsi qu'un lieu de rencontre quelconque... Enfin, cela n'avait absolument rien à voir avec le tome en question.

MÉMOIRES D'UN ANGE

Pour tout vous avouer, la bataille entre Uriel et Sétsuna n'était pas prévue au programme, dans mon premier scénario. Mais j'ai finalement été contrainte d'ajouter cette scène, et vous allez voir le résultat tout de suite. Maintenant, je me dis que j'ai eu raison d'inclure cette séquence, mais n'étant pas habituée à dessiner des scènes d'action, j'ai passé pas mal de mon temps précieux à me demander comment j'allais m'y prendre (vous allez peut-être même me dire que cette séquence est complètement banale...). C'est justement depuis ce temps-là que je reprends goût à dessiner Rochel. Hein ? Non, pitié, ne me demandez pas pourquoi ! Je ne vous parle même pas du dragon d'Uriel et de l'arbre de l'univers... quelle galère ! J'en ai vraiment bavé !



CHAPITRE 28CHAPITRE 29CHAPITRE 30

Pas d'espace de commentaire.

MÉMOIRES D'UN ANGE

Bon, revenons un peu à Katô. Je trouve qu'il se fait plutôt remarquer, celui-là. Je suis désolée, mais je ne disposais pas d'assez de pages pour relater dans son intégralité tout son abominable passé. Toutefois, le peu que je peux montrer ne vous déplaît pas trop et j'en suis ravie. Katô... c'est peut-être un drôle de nom, mais vous ne trouvez pas que l'image qui s'en dégage est simple et belle ? Cela me ferait de la peine de voir ce personnage disparaître trop rapidement. Il y a même une lectrice qui m'a envoyé un mot me disant : "SVP, ne le tuez pas !!". De toute façon il est déjà mort !!... Vous n'allez peut-être pas aimer ce que je vais dire, mais vu les parents qu'il a eus et les souffrances qu'il a dû vivre, vous ne trouvez pas que c'est normal qu il soit devenu un délinquant ?!

MÉMOIRES D'UN ANGE

Tiara, la petite fille, a eu déjà pas mal de succès (bien que je n'en sois pas encore pleinement satisfaite). Pour l'instant, ce n'est qu'une petite fille vêtue de haillons sales qui épie les gens à la sauvette. Enfin, moi, elle me plaît quand même. Maître Uriel représente l'arbre de l'univers, c'est pour cela qu'il est aussi grand qu'un joueur de volley-ball ! Comme vous l'avez peut-être constaté, Doll abrite l'âme de notre défunte Kirieh. Elle est encore tombée sur un drôle de patron (ou alors, c'est peut-être Uriel qui n'a pas de chance) mais elle a l'air plus épanouie avec Uriel qu'avec Rochel, non ? En tout cas, dans les deux cas, on ne peut pas nier qu'elle garde une certaine obsession pour les "beaux hommes" !




Volume 6 - 19 août 1996


CHAPITRE 31CHAPITRE 32CHAPITRE 33

MÉMOIRES D'UN ANGE

Bonjour, me revoilà ! Nous voici déjà au sixième tome d'Angel Sanctuary. "Déjà" ? ...Que dis-je ?! Il était temps !! Je ne pensais pas du tout que cette partie sur Hadès se serait étendue sur tant de tomes. Il faut dire aussi que j'ai pas mal insisté sur certains personnages. Au fait, dans le volume précédent j'avais écrit "est-ce que j'ai des lecteurs masculins ?" et on m'a tout de suite répondu "oui ! il y en a !". Ouf, je suis rassurée ! Ben oui, je trouve que mes dessins ne sont pas vraiment "féminins". Certes, les visages de mes personnages ont des sourcils bien fournis mais autrefois, je colorais les lèvres de mes hommes et même moi, je trouvais ça parfois un peu trop, sans parler de leur longue chevelure ! En tout cas, j'adore le côté "insensible" d'Uriel. Et Katô, sous ses airs de gros macho, il cache quand même bien quelques petites faiblesses... Moi, tous ces hommes qui ne montrent pas leurs sentiments et qui jouent les gros durs, ça me fait littéralement craquer...

MÉMOIRES D'UN ANGE

Cela n'a absolument rien à voir avec le titre de l'album d'un certain groupe. Cette citation sort bien d'un de mes livres de documentation. "L'ange de l'avenir, Tiarel". Oui, oui, regardez bien sur la jaquette (je crois) du volume précédent, la petite phrase qui était écrite ! Elle ressemblait à une phrase d'une chanson d'un certain groupe mais... vous me l'avez d'ailleurs mentionné dans votre courrier ! Je n'y suis donc pour rien, croyez-moi ! Comme j'ai eu beaucoup de lettres à ce sujet, je voulais juste vous en parler un peu... Enfin, je suis vraiment navrée de vous donner l'impression que Tiara a été créée pour disparaître tout de suite après... Malgré le succès qu'elle a eu auprès de vous... Il faut croire que c'est ce que l'on appelle le destin...

MÉMOIRES D'UN ANGE

Je suis dans une période de plein délire, où j'aurais tendance à hurler "Yuki ! Ton cerveau est-il atteint !? Es-tu encore vivante !?" Hein ? De quoi...? Non, après tout, je préfère garder le silence... Je vous raconterai tout dans le prochain petit "coin bavardage". Je préfère essayer de réserver cet espace pour Sétsuna et Rochel. Alors, pensez ce que vous voudrez, cela ne me touchera point ! (Ha, ha ha !) Je me demande bien ce que nos enfants pensent de tout ça... Je ne me rappelle pas les avoir élevés

Est-ce une erreur de traduction ? Faut-il lire "avoir été élevée" à la place ?

de cette manière... enfin, peut-être un peu. Et cet "Enn'rao" !! Je le déteste, avec tous ces visages à dessiner !! Pourquoi est-ce que je l'ai tant peaufiné ? Je passe un temps fou sur la photocopieuse ! Oh là là, quelle galère ! Les scènes dans Hadès sont tellement chaotiques que je peux dire que j'en ai franchement bavé des ronds d'chapeaux, ça je vous le jure !!



CHAPITRE 34CHAPITRE 35CHAPITRE 36

MÉMOIRES D'UN ANGE

Ta-daaahh ! Vous avez vu comme Rochel et Katan passent leur temps à se frotter l'un contre l'autre ?! De vrais petits chats !! ça, c'est ce que j'appelle des étreintes pleines de promesses ! Vous avez réussi à tenir le choc, ou ça vous a donné des vertiges ?... moi, en tout cas, ça m'a donné quelques palpitations ! (j'ai honte !) Mais, qu'est-ce qui m'a pris de dessiner ce genre de scènes ? Au début, je voulais que Katan vienne secourir Rochel de la manière la plus simple possible et puis, au fil du temps, je me suis dit "puisque Katan est issu d'un autre être, je devrais lui donner une apparence un peu plus monstrueuse !"Maintenant qu'il est redevenu "normal" (si on peut dire) je vais être obligée de l'habiller et je risque de trouver ça un peu bizarre. Mais, notez bien que plusieurs lectrices n'ont pas arrêté de me dire "rhabillez-le !" même quand il était en monstre. Certaines m'ont aussi reproché de l'avoir transformé en "un type pervers" (pourquoi diantre aurait-il l'air d'un pervers ?) On n'a pas cessé de me faire des remarques ! Pour ce qui va suivre... suite au prochain épisode !

MÉMOIRES D'UN ANGE

Une fois de plus, Dubbiel n'a pas loupé une occasion de se rendre intéressant ! Vous voyez comme les critiques sont généreuses ! Vous avez vu, aussi, comme celui qui a risqué sa vie pour sauver Rochel reste modeste ?! Son maître passe son temps à l'accabler de questions concernant sa beauté : "Suis-je beau ?" "Comment me trouves-tu ?" lui demande-t-il sans cesse. ça ne tourne vraiment pas rond ! Lorsque Dubbiel fait cette réflexion "Ils sont complètement fous, ces deux-là !", j'étais à deux doigts d'écrire un nota bene qui aurait dit "voici ce que pensent mes lectrices !". Merci à toutes. Mais n'allez pas croire que j'ai écrit cette scène en pleine ivresse ! Elle est bien de moi ! (C'est grave, non ?)

MÉMOIRES D'UN ANGE

Je ne voulais pas vous l'avouer mais lorsque j'ai écrit ce volume, je n'étais pas dans une grande forme olympique. Je n'arrivais pas à dessiner convenablement, les noms me déplaisaient, l'inspiration habituelle sommeillait et mon stylo glissait machinalement sur les feuilles. J'ai dessiné pour la première fois des fleurs de "sakura"

Cerisier japonais.

. Cette fleur évoquant "la séparation" ou "l'extrême beauté à laquelle nous ne pouvons résister" m'a permis de l'utiliser pour orner l'arrière-plan de Katô...

L'auteur parle de la title page de ce chapitre :

Comme les sakuras sont beaux le soir ! Ils me font frissonner mais me donnent envie de les contempler en silence. Je n'éprouverais que du bonheur même si la nuit venait à m'emporter. Ces arbres sont beaux, certes, mais suis-je la seule à penser à la chanson "La légende de la voie lactée"

C'est peut-être en rapport avec la légende à l'origine de la fête de Tanabata, où les amants-étoiles Orihime et Hikoboshi, condamnés à vivre séparés par la voie lactée, se rencontrent une fois l'an ce jour-là.

? C'était une chanson qui parlait d'un amour mortel, si mes souvenirs sont bons...

Katô ressemble au guitariste d'un groupe de rock très connu, vous ne trouvez pas ?




Volume 7 - 17 janvier 1997


CHAPITRE 37CHAPITRE 38CHAPITRE 39

MÉMOIRES D'UN ANGE

Voici donc le 7e volume. Le numéro 7 porterait-il chance ? On peut dire que l'histoire suit son court... Voyons voir... Un petit recueil intitulé Caïn,

"One-shot" serait plus approprié. La traductrice n'a pas su orthographier ce titre car il n'était pas encore sorti en français en 2001. Il s'agit du one-shot Kaine - Die to Live no Endorphines (Kaïné).

qui avait disparu depuis un bon bout de temps, vient enfin d'être réédité au sein d'une publication plus importante. Vous trouverez aussi, au sein de cette dernière, mes anciennes oeuvres (qui me font d'ailleurs un peu rougir de honte) et des modèles de "logo" pour des magazines (je devrais plutôt rectifier en disant "des idées graphiques de titres").

Elle fait sans doute référence aux esquisses présentées en fin du volume.

Ce nouveau recueil m'enchante car les mises en pages sont géniales. Je vais vous parler d'une chose qui n'a strictement rien à voir avec le reste mais lorsque l'on regarde ce livre de côté, on constate que la première moitié est "noire" et la deuxième "blanche"

C'est à peine visible dans la VF sortie en 2008 mais c'est effectivement flagrant dans la VO, où la tranche de toutes ses anciennes oeuvres est blanche. Le sous-titre dont l'auteur parle est "vie et mort d'endorphines", où les mots "vie" et "mort" sont doublés des mots "blanc" et "noir" dans la VO.

comme si l'on avait pris la peine de bien départager les deux parties. Cela va bien avec le sous-titre et je trouve cela... très amusant.

MÉMOIRES D'UN ANGE

Enfin, voici l'apparition tant attendue de Mikanou/Mikaël ! Vous étiez nombreux à guetter son tour... et j'ai été étonnée d'un aussi brillant succès, dès lors qu'il est intervenu. Je pensais plutôt le contraire, car il n'est pas spécialement charmant mais visiblement, il vous a plutôt fait de l'effet. Son tatouage au visage ainsi que l'environnement dans lequel il se situe n'ont rien de séduisant non plus. Je me suis dit qu'il fallait lui donner un genre frappant, puisque maître Mikaël ne s'était pas montré jusqu'à maintenant... Il fait partie des 4 anges majeurs élémen-taux et il représente le feu donc la couleur dominante est le rouge... et voilà le résultat ! Quant à son frère jumeau, il n'a rien de tordu. Il suffit de vérifier pour le voir. Vous voyez de qui je veux parler ? C'est ce fameux personnage. Bon, pour ceux qui n'auraient pas trouvé, je pense que ce personnage vous divertira... Non, j'en suis sûre !

MÉMOIRES D'UN ANGE

Ensuite, c'est au tour de Raphaël d'intervenir. Ce docteur, véritable coureur de jupons qui appelle le redoutable Mikaël "Mikanou", n'est aucunement gêné de nous parler de choses et d'autres, enfin, même de sa vie privée. Cette scène faisait aussi partie de mes projets. Raphaël représente l'air et je lui ai donné une image plutôt cool... Je lui ai attribué la couleur "jaune" en dominante, ce qui m'a poussée à lui faire des cheveux blonds... Il est constamment en train de se disputer avec Mikanou mais en réalité, Raphaël s'inquiète pour son ami infernal. Au fait ! Je vais vous parler d'Alexiel. Une vraie galère pour la dessiner, elle me prend tout mon temps, elle me tue ! Je n'ai pas réussi à reproduire cette "beauté" telle que je me l'étais imaginée. Je ne vous parle même pas de sa chevelure, une vraie prise de tête !! J'enraaage !



CHAPITRE 40CHAPITRE 41CHAPITRE 42

MÉMOIRES D'UN ANGE

Monsieur le chapelier fou avec sa coiffure, sa tenue et son chapeau. Il change de tenue à chaque fois mais c'est bien lui ! J'ai été surprise lorsque l'on m'a posé cette question : "Qui est-ce ? Il me fait penser à quelqu'un mais..." Alors lui, il bat tous les records en ce qui concerne le succès. D'ailleurs, il avait un modèle mais je l'ai perdu de vue et il ne lui ressemble plus du tout. Quand est-ce que je vais bien pouvoir cesser de dessiner Alexiel (intérieurement Sétsuna) ? Je n'en peux franchement plus, je serais très embarrassée si vous oubliiez le visage de Sétsuna. C'est la raison pour laquelle j'essaie de le dessiner sur mes jaquettes. Seulement voilà... outre "Faites-le revenir" je reçois des réflexions du style "C'est franchement bien mieux comme ça" !! Je comprends votre désir mais... adviendra ce qui doit advenir...

MÉMOIRES D'UN ANGE

Vous avez vu le serpent ?!

Yuki sensei parle évidemment du dragon-serpent tatoué sur le corps de Mikaël.

J'ai dû persuader mon assistante que ce n'était pas dans Le but d'être méchante avec elle que j'avais dessiné un serpent (un tatouage) sur le visage de Mikanou ! Je comprends tout à fait qu'elle se sente mal à l'aise à devoir dessiner une chose aussi inhabituelle de manière répétée. De temps à autre, je trouve que ce serpent a l'air de sourire, son expression m'inspire de la sympathie, en un mot, je le trouve mignon ! Alors en son "honneur" je n'y apporte pas de retouche. à propos, j'ai horreur des serpents, je parle ici des vrais serpents ! Comme d'habitude, je suis toujours aussi occupée et je n'ai pas pu m'accorder plus de deux ou trois jours pour tous mes petits textes et mes petits bla-bla... Donc, les petits coins bavardages de ce volume seront un peu moins longs et il n'y aura pas de petit mot de l'auteur à la fin... Snif ! Allons, ce sont des choses qui arrivent... pardonnez-moi !

MÉMOIRES D'UN ANGE

J'ai conçu Camaël dans le style "terminator". Peu bavard, mais j'arrive quand même à le faire parler un peu. Le nom que je lui ai donné a une consonance amusante (non ?). Il paraît que c'est un ange (?) redouté !! En fait, on ne sait pas s'ils ont réellement existé, et mourir pour le savoir ne nous avancerait pas à grand-chose. Quant à Bavar et Parlotte, je n'avais pas pensé à autant d'interventions. Je ne pourrais pas vous cacher que je les ai fait intervenir au fur et à mesure. Le contexte et les relations entre les personnages se compliquent et j'ai reçu des lettres me disant : "je n'y comprends plus rien"... Ouais... Dire que ces personnes prétendent être... mes admiratrices ! Mais moi, je n'en suis pas très sûre ! (Méchantes !)




Volume 8 - 18 avril 1997


CHAPITRE 43CHAPITRE 44CHAPITRE 45

MÉMOIRES D'UN ANGE

Voici donc le volume 8 d'Angel Sanctuary. Oui, je sais, je manque d'originalité, parce que je commence très souvent par la même phrase !... pardon ! Et puis, pour en rajouter une couche, je suis toujours aussi occupée et je vis toujours avec les mêmes problèmes ! Eh oui, j'ai une vie trépidante mais je tiens le coup malgré tout. Que faire d'autre ? Ah oui, au fait, j'ai un bureau

Il s'agit vraisemblablement du bureau qu'on voit dans son artbook Angel Cage, sorti en juillet 97.

flambant neuf. J'ai déménagé en janvier dernier et je suis ravie car j'ai beaucoup plus de place qu'avant. Mon bureau est enfin un bureau digne de ce nom (comparé avec ce que j'avais avant) ! C'est un vrai rêve ! Un régiment entier pourrait s'asseoir autour de ma table de travail, ma télévision est gigantesque et j'ai une pièce rien que pour moi, le pied, quoi ! Je ne galère plus pour ouvrir la porte de ma penderie... et adieu les problèmes d'eau chaude pour me laver les mains ! ...en fait, j'exagère un peu, il m'arrive encore quelques pépins, de temps en temps.

MÉMOIRES D'UN ANGE

Dessiner la chevelure de Mikanou... c'est la croix et la bannière ! J'ai du mal à bien la structurer et sa tête prend vite une proportion démesurée. Je me suis pourtant inspirée de quelqu'un, mais, euh... la ressemblance est quasiment inexistante, aujourd'hui. D'ailleurs, je ne me souviens même plus de celui qui a bien pu me servir de modèle. Je crois me souvenir que c'était dans un magazine de musique. Concernant le travail sur Mikanou, je rassemble toutes les pages où il y figure et je laisse mon assistante se charger de son tatouage (en fait, je ne lui ai pas demandé son avis) pour éviter de l'oublier. Vous comprenez maintenant que les interventions multiples de Mikanou ne sont pas des plus faciles à mettre en scène, son sabre est gigantesque et ses répliques doivent être tout aussi imposantes.

Un joli dessin ! Il est tiré du premier volume.

MÉMOIRES D'UN ANGE

"Quel est cet homme qui se cache derrière le mystérieux monsieur Lapinou ?!". Vous avez été nombreux à me poser cette question. Effectivement, il a la même coiffure que Métatron et je pense qu'il y en a parmi vous qui ont compris le truc. Cependant, son inter-vention dans l'histoire est encore bien loin alors je vous rassure tout de suite, vous pouvez le mettre de côté pour l'instant. Voilà, euh... j'espère que je ne vous ai pas trop déçus quant au comportement de Mikanou. Bavar est vraiment à plaindre mais il est relativement plus maniable puisqu'il n'a pas un grand rôle... Ai-je vraiment le droit d'écrire ça ? De toute façon, il n'avait qu'un rôle secondaire.
Oups, l'esquisse ci-dessous était destinée pour un dessin publicitaire du 1er volume. Que de nostalgie !!



CHAPITRE 46CHAPITRE 47CHAPITRE 48

MÉMOIRES D'UN ANGE

Cela faisait des lustres que je n'avais pas dessiné Sara ! J'avais même oublié quelle coiffure je lui avais faite et de quel côté était sa raie. En fait, j'ai même eu du mal à me souvenir... de son visage ! Je ne sais pas si c'est le fait qu'il y ait eu pas mal d'action dans le volume précédent, mais ce dernier a véritablement fait sensation. N'oublions pas que le thème principal de cette oeuvre est censé tourner autour de l'histoire d'amour impossible qui existe entre Sara et son frère Sétsuna (hmm... moi, j'allais presque l'oublier).
Vous avez été plusieurs à me demander à quoi ressemblait réellement Sévoth-Tart. Bon, oubliez-le pour l'instant. Ou bien soyez très patients car c'est un personnage dont le rôle doit encore s'enrichir considérablement... Ha ha ha ! Je suis sûre qu'en lisant cela, vous avez envie de me dire "Allons, ne soyez pas si sadique ! Vous pouvez bien me le dire... à moi seulement", non ? Il faut être raisonnable ! Je ne peux rien vous dire, pour l'instant ! Comprenez ma situation, je dois garder le secret !!

MÉMOIRES D'UN ANGE

Ouais... Cette fois, j'ai pu dessiner mon Chapelier Fou de nombreuses fois, ce qui m'a procuré énormément de bonheur ! Il est tellement facile à dessiner. Au fait, je suis sûre qu'Arachnée est le, euh... la styliste d'Alexiel. Sétsuna ne se serait certainement pas compliqué la vie, pour sa garde-robe. Lui, il aurait opté pour des T-shirts... et sans soutien-gorge, naturellement ! Heureusement que Kouraï est aussi là pour s'occuper de sa coiffure. Peut-être que Sétsuna en a ras-le-bol de toutes ces filles chargées de sa tenue vestimentaire qui ne cessent de virevolter autour de lui. Vous croyez qu'il aimerait bien jeter un coup d'oeil sur le corps nu d'Alexiel ? Hmm, il vaudrait peut-être mieux ne pas penser à ça...

MÉMOIRES D'UN ANGE

J'ai acheté une petite boîte qui ressemblait à cette fameuse boîte de Pandore que j'ai introduite dans l'histoire. étant donné l'espace que j'ai maintenant pour travailler, j'achète un tas de bricoles parfois, je dois bien l'avouer, inutiles. Je sais que ce n'est pas sérieux ! Mais j'ai des poussées irrésistibles d'aller dépenser des sous dans un petit magasin près de chez moi où ils vendent des articles importés de l'étranger qui sont, pour ainsi dire, très chers (et je ne vous parle pas de mes achats faits par correspondance). Que des babioles qui ne me servent à rien ! Comme par exemple, une jolie boîte argentée, une lampe rococo, des verres teintés d'un bleu ou d'un vert très profond qui réveillent en moi des vieux souvenirs, des bouteilles de tailles diverses ! Et je suis aux anges lorsque je contemple la boule de cristal que j'ai posée dans mon coffre et qui s'allume à chaque fois que j'ouvre ce dernier. L'acquisition la plus absurde que j'ai faite est celle d'une ancienne cage à oiseaux

Il s'agit peut-être de celle qu'on voit dans son artbook Angel Cage.

. Mais elle est très chic ! J'y ai mis des fleurs artificielles, pour la décorer (des roses rouges).




VOL 1-4   VOL 5-8   VOL 9-12   VOL 13-16   VOL 17-20




item rel=nofollow class=browse accesskey=''